Baisse des prix d’Air Algérie, ouverture de banques à l’étranger : les exportateurs proposent

Algérie – Le président de la société d’Ingénierie de l’Innovation et de la Prospective Économique (FNIPEC), Hicham Saidi, réclame la baisse des prix d’Air Algérie, et l’ouverture de banques à l’étranger. Les exportateurs algériens veulent se faire une place dans le marché africain. On vous divulgue aujourd’hui, 01 août 2021, plus de détails à ce sujet.

En effet, le président de la FNIPEC, également président du conseil d’administration de la Maison africaine de l’exportation, Hicham Saidi, a sollicité la réduction des prix d’Air Algérie. Il a aussi interpellé le gouvernement afin de faciliter la procédure d’exportation aux hommes d’affaires et commerçants algériens. Il s’agit principalement du marché africain comme cible.

Le président nous explique plus au sujet de ces facilités, lors d’une déclaration au quotidien arabophone Echorouk. À cet effet, le président précise que les acteurs économiques se concentrent aujourd’hui sur le continent noir. C’est pourquoi le président appelle à l’allégement des procédures et à un soutien à ces exportateurs. Cela leur permettra de hisser l’Algérie au rang des exportateurs importants.

Ainsi, les moyens que Saidi sollicite auprès du gouvernement sont notamment dans le domaine du transport aérien et maritime. Ces aides ciblent l’ouverture de nouvelles lignes et vols ainsi que l’offre de réduction des prix de ces billets. Par ailleurs, l’intervenant insiste sur l’ouverture des succursales de banques algériennes en Afrique.

Effectivement, ce dossier est déjà entre les mains des autorités. Il en va de même pour l’ouverture des succursales d’entreprises algériennes en Afrique, relate la même source.

Qu’apportent ces exportateurs algériens à l’économie nationale ?

À cette occasion, Saidi rappelle que tous les produits algériens sont très demandés par les Africains. Ce projet d’exportation favorise l’augmentation du volume des exportations algériennes hors hydrocarbures. Le gouvernement algérien affirme pouvoir dépasser les cinq (5) milliards de dollars avec les exportations vers l’Afrique.

Néanmoins, celles-ci représentent seulement 16 %. Tandis que les exportations de l’Algérie hors hydrocarbures au cours des six premiers mois de l’année en cours se sont élevées à 2,6 milliards de dollars. Ce qui est un chiffre important, souligne l’intervenant.

Rappelons que la Maison africaine de l’exportation a organisé une journée médiatique la semaine dernière. Cette dernière s’est tenue au palais des expositions, pins maritimes à la Safex. Dans cette perspective, l’événement a évoqué les différentes activités d’exportation. Ces dernières se veulent le trait d’union entre les différents exportateurs et les marchés africains.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes