BAC / BEM Onec DZ 2022: mobilisation de cette catégorie dans la surveillance des examens

Éducation – Les examens du BAC et du BEM session 2022 débutent dans deux semaines en Algérie : plus de 1.5 million de candidats inscrits sur la plateforme « Onec DZ » se présenteront aux épreuves à travers le territoire national, qui se dérouleront sous haute surveillance.

Les examens de fin d’année scolaire se déroulent conformément au calendrier fixé par le ministère de l’Éducation nationale (MEN). Pour la session 2022, plus de 1.5 million de candidats inscrits sur la plateforme « Onec DZ » prendront part aux épreuves finales du BAC et du BEM. Les dates sont fixées. Toutes les mesures destinées à assurer un bon déroulement ont été prises par les responsables de la tutelle. 

Dans ce sens, les Directions de l’éducation de plusieurs wilayas du pays ont appelé les enseignants contractuels pour la surveillance des examens. On apprend que celle sise à Ghardaïa a mobilisé cette catégorie d’instituteurs pour l’occasion. Cette mesure exceptionnelle a été prise afin de faire face au manque d’effectif et surtout en vue de sécuriser les épreuves. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

D’autre part, les directeurs des établissements scolaires ont été chargés de tenir des séances de formation avec leurs enseignants contractuels. Et cela dans le but de leur expliquer les points essentiels de cette mission.

Une démarche qui leur permettra notamment de les avertir des mesures qui seront prises contre toute personne qui manquera à l’appel. Celui de la surveillance des épreuves finales du Baccalauréat et du Brevet de l’enseignement moyen. 

BAC et BEM-session 2022 : les absents risquent l’annulation du contrat de travail    

Selon même source médiatique, la période d’engagement des enseignants contractuels expire en juillet prochain. Ils sont donc tenus de participer à la surveillance des examens de fin d’année scolaire. Toute absence expose les contrevenants aux sanctions prévues dans la loi. Celle précisant notamment les modalités d’engagement de cette catégorie d’enseignants. Les conséquences peuvent aller jusqu’à la résiliation immédiate du contrat.  

Par ailleurs, d’autres Direction de l’éducation ont dispensé les enseignants contractuels de la surveillance des examens du BAC et du BEM. Mais en contrepartie, elles ont mobilisé les éducateurs du cycle primaire pour la même occasion. C’est ce que précise le média susmentionné. Pour rappel, le calendrier des épreuves du Baccalauréat débutera le 12 juin prochain. Tandis que l’examen de fin de cycle moyen aura lieu du 6 jusqu’au 8 juin 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes