AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantBAC en Algérie : une nouvelle filière verra le jour en 2024

BAC en Algérie : une nouvelle filière verra le jour en 2024

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale annonce la création d’une nouvelle filière pour le BAC 2024. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous. 

En effet, le ministre de l’Éducation qui n’est autre qu’Abdelhakim Belabed s’est manifesté ce mardi 18 octobre 2022. Il s’est, en outre exprimé, sur plusieurs sujets relatifs à son domaine d’activité. Parmi eux, celui qui concerne la création d’une nouvelle filière pour le BAC 2024 en Algérie. 

Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. Ainsi, le premier responsable du secteur de l’éducation en Algérie s’est prononcé lors de la signature d’une convention avec le secteur de la culture. 

Et ce, afin de créer une nouvelle filière artistique pour le BAC, de la promotion de juin 2024. On précisera, entre autres, que plusieurs autres responsables et hauts fonctionnaires algériens étaient présents lors de cette séance de signature. Notamment, la ministre de la Culture, à savoir Souria Molog. En plus d’autres cadres des deux secteurs. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar dans son récent numéro. 

Pourquoi ajouter cette filière ?

En fait, ce projet vient en application aux ordres du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. C’est ce qu’a rappelé le ministre de l’Éducation nationale lors de son allocution tenue aujourd’hui. Il a, en outre, déclaré que la création de la filière des arts pour les prochaines éditions du baccalauréat en Algérie était une concrétisation et une consécration de la décision du chef de l’État

Celle-ci vise alors à affiner les talents des jeunes Algériens intéressés par l’art dans le secteur de l’éducation nationale. Ce qui permettra de promouvoir la dimension technique et à lui donner une place dans le système éducatif algérien. En plus de travailler à valoriser les talents et les capacités artistiques dont regorge le secteur de l’éducation nationale. Ce qui, à son tour, aidera à promouvoir la scène culturelle dans notre pays. C’est ce dont a fait état la source susmentionnée. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes