Bac 2022 en Algérie : une étudiante exclue de l’épreuve pour une raison étrange

Algérie – Une candidate à l’examen du BAC 2022 a été exclue pour une raison étonnante que nous dévoilons pour vous dans la suite de ce numéro. Restez connectés ! 

Le baccalauréat est un diplôme phare qui sanctionne la fin des études secondaires. Après plusieurs mois de travail acharné et de persévérance, cet examen final ouvre, aux élèves admis, l’accès aux différentes filières de l’enseignement supérieur. Néanmoins, en Algérie, une candidate du BAC 2022 a été évincée. On expose pour vous les paramètres de son exclusion dans cet article du jeudi 16 juin 2022.

En effet, une jeune lycéenne a vu son rêve d’accéder à l’université et rendre ses parents fiers s’évaporer. La dénommée Amina Salem a été écartée du centre d’examen ce mercredi pour une raison qu’elle juge « injuste ». Effectivement, si le retard et les tentatives de tricherie sont les causes les plus courantes de l’exclusion, cette Sétifienne a été privée de l’examen pour un motif complètement étrange.

Au quatrième jour de l’épreuve, la candidate en question a été prise d’un malaise. Cela, lors de l’examen. Accompagnée d’un examinateur et d’un pompier, elle a quitté la salle pour se rendre à l’hôpital. Après une demi-heure, Amina Salem a rebroussé chemin vers le centre pour terminer l’épreuve. Toutefois, en après-midi, la sanction tombe : elle est exclue du BAC par la Direction de l’éducation.

BAC 2022 en Algérie : campagne de solidarité avec la candidate exclue sur la Toile

Un coup dur pour cette jeune lycéenne scolarisée ! Même le certificat médical fourni n’a rien changé à son sort. Le père de la candidate décrit une situation « absurde ». Il endosse, par ailleurs, la responsabilité de l’exclusion aux agents du centre. Selon lui, ces derniers ont pris la décision de la conduire à l’établissement hospitalier.

En outre, la vidéo de l’élève algérienne, diffusée sur l’antenne privée Echorouk est devenue virale. Des internautes très remontés ont vigoureusement dénoncé la décision « injuste » du responsable du centre d’examen et la Direction d’éducation. Des appels pressants pour réintégrer Amina Salem ont été lancés le soir même de la diffusion de la séquence. Celle montrant la candidate exclue et son père.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes