AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantBAC 2021 et BEM en Algérie : Comment récupérer le retard des...

BAC 2021 et BEM en Algérie : Comment récupérer le retard des cours ?

Algérie – À quelques semaines seulement des examens nationaux, à savoir, la cinquième, le BEM et le BAC 2021, les élèves se retrouvent perturbés et s’inquiètent sur l’avancement des cours qui a pris un retard conséquent suite à la grève des enseignants. Que prévoit donc de faire le Ministre de l’Éducation Nationale ?

En effet, les élèves de tous les cycles d’enseignement en Algérie, et tout particulièrement ceux qui sont appelés à passer un examen de cinquième, BEM ou encore BAC 2021 se retrouvent piégés dans une situation qui n’est pas de leur ressort à cause du retard de l’avancement des cours.

L’arrêt de cours obligatoire à cause de la grève des enseignants ne va, certainement, pas être sans conséquence. Il impacterait l’avancement du programme. Ce qui a suscité une source de stress et d’inquiétude supplémentaire chez tous les élèves.  

Et surtout chez ceux qui passent la cinquième, l’examen de BEM ou le BAC. Ces jeunes écoliers et lycéens s’interrogent donc sur la manière dont vont être rattrapés les cours perdus. Cela à quelques semaines seulement du début des examens nationaux. 

Grève des enseignants : Les décisions du ministère 

Au vu de cette cessation collective du travail chez certains professeurs ; le Ministère de l’Éducation a décidé d’agir et rapidement. Cela en essayant de trouver des solutions pragmatiques afin de minimiser les dégâts en ce qui concerne l’avancement des cours. 

La priorité étant l’intérêt des écoliers ; l’organisme susmentionné a décidé, dans un premier temps, de se focaliser sur les élèves des dernières classes des trois (03) cycles d’enseignement.

Et pour cause, ces derniers sont contraints de passer des épreuves qui leur permettraient de passer à un cycle supérieur. Ainsi, le ministère sus-cité a ordonné aux inspecteurs de faire un compte-rendu détaillé de toutes les heures perdues suite à ladite grève. 

Cela, en plus de lister tous les cours facultatifs donc non dispensés, et ceux qui sont considérés comme importants et qui doivent être rattrapés. De cette manière, le programme serait plus allégé et aurait plus de chances d’être terminé après la reprise des cours. 

C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien francophone Le Soir d’Algérie, dans son édition de, ce dimanche 09 mai 2021. Quant aux examens, ils auront lieu à des dates différentes propres à chaque établissement scolaire. 

Ça permettrait alors à chaque directeur d’être maître de ces choix. Le chef d’établissement pourrait donc adapter le calendrier des compositions du deuxième semestre; selon l’état d’avancement des cours au niveau de son école. C’est ce dont nous informe la même source également.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes