L'Étudiant

BAC 2020 en Algérie : Les parents d’élèves formulent 2 propositions

1
BAC Algerie
S'abonner :

Algérie – L’Organisation nationale des parents d’élèves a proposé deux alternatives concernant la date de déroulement de l’examen du BAC 2020 en Algérie; en raison de la crise sanitaire déclenchée par la propagation du Coronavirus.

Voilà que près de deux mois se sont écoulés depuis le 12 mars dernier; plaçant les élèves des trois niveaux éducatifs en vacances prolongées en raison du contexte exceptionnel que traverse le pays.

En ce début mai, il ne reste qu’environ un mois avant la fin habituelle l’année scolaire. Ainsi, la question qui préoccupe tant les parents que les futurs bacheliers; concerne notamment « la fameuse date » butoir du déroulement de l’examen du BAC 2020 en Algérie.

À cet effet, l’Organisation nationale des parents d’élèves (ONPE), a présenté le 03 mai, deux suggestions pour passer l’examen du baccalauréat de l’année scolaire 2019/2020; sous forme d’un communiqué officiel expliquant les formules soumises suivies des justifications de chaque proposition.

Pour ce qui est de la première proposition, l’on peut lire sur le communiqué de l’ONPE qu’elle consiste à maintenir l’examen du BAC en le décalant seulement à la fin du mois de juin 2020; et ce en accord avec la position et la décision qu’adoptera dans ce sens le Comité national chargé du suivi de l’évolution du Coronavirus en Algérie.

L’état psychologique des élèves pris en compte

L’association a argumenté ce premier choix en expliquant que passer l’examen au cours cette période prend en compte l’état psychologique des élèves; élimine l’anxiété de leurs parents en plus d’accorder au ministère de l’Éducation National suffisamment de temps afin de corriger les copies d’examens d’une manière confortable. 

Sans oublier que de cette façon; les intérêts concernés n’auront pas à subir la pression durant la préparation de la prochaine rentrée scolaire. D’autre part, les parents d’élève ont demandé de multiplier les centres d’examens; et de réduire le nombre de 15 à 10 candidats maximum par salle d’examen.

Vers le report du BAC 2020 jusqu’au mois de septembre ?

Bien que l’association des parents d’élèves, avait proposé et insisté sur le fait d’organiser une session de l’examen du BAC 2020 au mois de septembre prochain, il a été indiqué sur le même document que l’organisation se dit actuellement inquiète par ladite proposition; car passer l’examen du BAC au mois de septembre 2020 engendrera des contraintes assez complexes.

La même source a précisé que passer l’examen au cours de cette période perturbera certainement la future rentrée scolaire; puisque les enseignants seraient occupés par la surveillance et les corrections.

Sans parler du retard qui impacterait la rentrée universitaire et celle de la formation professionnelle. L’organisation a également soutenu que le report du BAC à cette période influerait négativement sur la psychologie des élèves.

Une commission « spéciale » pour décider du sort de l’année scolaire 2020

Selon un communiqué émanant de la réunion du Conseil des ministres, tenue le 03 mai, il a été décidé après un débat approfondi de former une commission présidée par le Premier ministre et composée des ministres de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique; ainsi que le ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnel.

La mission de cette commission sera de fournir les propositions nécessaires pour clôturer l’année scolaire de manière à garantir au mieux l’intérêt des élèves et celui des étudiants. « La décision définitive sera prise le 10 mai le prochain en Conseil des ministres »; a fait savoir la même source.

Article recommandé :  Année scolaire 2020 en Algérie : Voici les modalités de passage aux classes supérieures

Coronavirus/France : Un Algérien infecté en décembre 2019 témoigne

Article précédent

Algérie/France : Port du masque « obligatoire » sur les vols d’Air France

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Je lance un appel aux médias afin d’impliquer les acteurs , c’est à dire les élèves à travers un sondage médiatique et le choix majoritaire en sera pris en compte.
A situation exceptionnelle, manoeuvres exceptionnelles , donc il faudrait décaler l’année scolaire et universitaire au mois de Septembre , sauf qu’il faudrait prendre en compte le voeux des élèves.