22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 19 juin 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleBabour Ellouh : Abdelkader Djeriou s'exprime sur les accusations portées contre son...

Babour Ellouh : Abdelkader Djeriou s’exprime sur les accusations portées contre son feuilleton

Publié le

- Publicité -

People – L’artiste algérien, Abdelkader Djeriou a pris la parole pour répliquer aux accusations de diffusion de scènes « osées », portées contre la série ramadanesque, Babour Ellouh. Nous rapportons pour vous ses propos, ce jeudi 14 avril 2022.

Cela fait douze (12) jours que la diffusion de la série ramadanesque a commencé. Grâce à l’originalité du scénario et le talent remarquable des acteurs, elle a su captiver et gagner l’adhésion de nombreux téléspectateurs. Cependant, ce même feuilleton a fait l’objet de critiques de la part de certains internautes jugeant son contenu « dépravé ». Ainsi, la vedette de Babour Ellouh, Abdelkader Djeriou, n’a pas tardé à s’exprimer sur le sujet.

Effectivement, des millions d’accros algériens de Merzak de Ouled Hlel, ont patienté longtemps. Et ce, afin de visionner leur vedette interpréter le personnage de Hasni dans la très convoitée série Babour Ellouh. Axée sur la jeunesse algérienne, elle aborde, entre autres, le phénomène de l’immigration clandestine. Toutefois, sur la Toile, deux clans s’affrontent : ceux qui saluent la qualité du programme diffusé sur l’antenne Echorouk TV, et ceux qui le critiquent.

- Publicité -

Le feuilleton qui rassemble une pléiade de comédiens comme Mustapha Laribi, Souhila Maalem, ou encore Nacer Soudani a rendu furieux certains téléspectateurs Dz. Et pour cause, la diffusion de certaines séquences jugées « inappropriées » et « Portant atteinte aux valeurs de la société algérienne ». Face au raz-de-marée de critiques, l’acteur belabésien a réagi.

Algérie : Abdelkader Djeriou défend sa série

Invité sur le plateau de l’émission « Hna fi Ramdan » diffusée sur Echorouk News, Abdelkader Djeriou a défendu farouchement son feuilleton dramatique. Il a répondu, ainsi, à ses détracteurs. Ceux qui accusent la production de dépassements affectant l’aspect spirituel du Ramadan. Dans son discours, la star algérienne a expliqué que Babour Ellouh ne comporte aucune scène qui offense ses téléspectateurs. 

En outre, le même locuteur a indiqué que de nombreux passages ont été fragmentés. Notamment ceux qui pourraient choquer une frange de téléspectateurs. Et ce, à l’image de la séquence de l’immolation de Mourad. « Le rapport de l’ARAV est une preuve irréfutable que la fiction télévisuelle n’inclut aucun abus direct », a argué l’acteur.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -