L’avocat du regretté Djamel Bensmail fait des révélations sur le procès des accusés (vidéo)

Algérie – Maitre Soufiane Dekkal, avocat du regretté Djamel Bensmail, a fait des révélations sur le procès des accusés. Retrouvez dans cette édition du mardi 19 juillet 2022 tous les détails.

En effet, l’avocat du défunt Djamel Bensmail a fait quelques révélations concernant le procès des accusés du meurtre du jeune homme. Maitre Soufiane Dekkal a dévoilé quelques informations inédites sur l’affaire. Interrogé par les journalistes du quotidien généraliste arabophone Ennahar, il a pointé du doigt une organisation qui cherche à nuire à l’unité. En plus de la stabilité du territoire algérien. 

Le même intervenant a indiqué qu’il est impossible pour l’heure de déterminer si les responsables de ce crime viennent d’ici ou d’ailleurs. Selon le même locuteur, c’est au cours du procès que tous les détails seront connus. Le terme d’organisation terroriste et de préméditation de ce meurtre ont néanmoins été évoqués.

À cela, l’avocat répondra que certains accusés ont avoué faire partie d’une organisation. Par ailleurs, et malgré les aveux de certains accusés, Soufiane Dekkal a insisté sur l’impossibilité de lier l’affaire Djamel Bensmail au MAK ou quelconque autre organisation. Il a déclaré à cet effet que seule le procès déterminera si les accusés ont agi avec préméditation ou sous le coup de la colère.

De nouveaux éléments révélés dans l’affaire du meurtre de Djamel Bensmail

En outre, Maitre Dekkal a confirmé que les accusés ont tué et brûlé la victime. Il a ajouté que Djamel Bensmail s’était rendu à Larbaâ Nath Iraten, commune située dans la wilaya de Tizi-Ouzou, pour prêter main forte à la mobilisation citoyenne. Cela au cours de l’été dernier.

Soit durant les feux de forêt qui ont ravagé la Kabylie au mois d’août dernier. Le natif de Khemis Miliana (Aïn Defla) s’est alors retrouvé accusé d’être responsable des départs de feu dans la région.

Un mouvement de foule s’est alors créé autour de lui. Il a été assassiné et immolé. Cela avant de se retrouver mutilé sur un trottoir en plein centre ville. L’assassinat de Djamel Bensmail a créé une onde de choc. Il a suscité une vague d’indignation ainsi que de vives inquiétudes quant à la stabilité sociale. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes