Les autoroutes deviendront payantes en Algérie : ce qu’il faut savoir

Automobile – Le système de péage va bientôt commencer à fonctionner en Algérie, c’est en tout cas ce qu’a révélé l’Algérienne des autoroutes, tout en indiquant la date de son entrée en vigueur. On vous en dit plus dans la suite de cet article du 4 avril 2022.

C’est sur les ondes de la Radio Nationale que Mohamed El khaldi s’est exprimé. Le directeur général de l’Algérienne des autoroutes a indiqué la date du début du péage en Algérie. Ce dernier qui sera effectif sur l’autoroute Est-Ouest. En effet, le système de paiement automatique sera lancé par étapes, et ce, à partir du deuxième trimestre de l’année 2023. C’est du moins de qu’a rapporté le quotidien Echorouk.

La mise en fonctionnement de ce système débutera par une phase expérimentale qui durera 6 mois. Le directeur a exprimé son souhait d’atteindre la troisième étape qui consiste à débiter directement les comptes des usagers des autoroutes. Comme c’est le cas dans les pays développés. Il a ensuite ajouté que les 32 km restants de l’autoroute Est-Ouest sont en cours d’achèvement.

Par ailleurs, et concernant le tronçon qui relie El-Tarf à Dréan, le responsable a expliqué que 54 Km seront livrés prochainement. Pour le reste, les travaux sont toujours en cours. Et il est prévu que le tronçon soit réceptionné au second semestre de cette année. Al Khaldi a également évoqué les travaux d’entrées, similaires à l’entrée Béjaïa- Ahnif, qui est déjà à 80 % de taux d’avancement.

Les retards dans l’avancement des travaux expliqués

Dans le même contexte, les travaux de l’entrée Jijel-Sétif ont connu des ralentissements.  Seulement 40 km ont été terminés jusqu’à présent. Et ce, en raison d’opposition de certains citoyens et de carrières. Les travaux de la ligne Chlef-Ténès ont également été gelés, en raison de la violation des termes du contrat par l’entreprise en charge du projet. Induisant ainsi son annulation et l’émission d’un nouvel appel d’offres.

En outre, le responsable s’est aussi exprimé sur les travaux d’équipement des autoroutes. Cela, par des aires de repos et des stations decservices. Il dira à ce propos que le taux d’occupation a atteint 72% sur les trois tronçons. Et certains obstacles financiers ont engendré des retards sur les réalisations.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes