Algérie : SOVAC dément sa suspension par Volkswagen

Automobile – Le représentant du constructeur allemand en Algérie a réagi ce dimanche à l’annonce de Volkswagen.

Le représentant exclusif du constructeur automobile allemande Volkswagen en Algérie, SOVAC, a démenti ce dimanche 15 décembre; l’annonce rendue publique faisant état d’une « suspension temporaire »  de la production du groupe allemand en Algérie.

En effet, le groupe de Mourad Oulmi a précisé que Volkswagen « n’a pas suspendu son partenariat » avec SOVAC; mais qu’elle a juste décidé de suspendre la livraison des kits d’assemblage vers l’Algérie. Ainsi, selon un responsable de Sovac; plus de 1500 kits d’assemblage envoyés à l’usine de Relizane sont toujours bloqués au port d’Oran depuis juillet 2019. De même pour d’autres lots de 2200 kits d’assemblage qui sont bloqués à leur tour, dans des ports maritimes en Europe.

SOVAC au bord de la faillite ?

Le responsable de Sovac a expliqué que suite à ces blocages, Volkswagen a décidé de suspendre l’envoi des kits d’assemblage vers l’Algérie. Cette décision remonte au mois d’août 2019, explique la même source.

Une situation qui a engendré de lourdes conséquences sur les activités du concessionnaire algérien; qui est à l’arrêt depuis le mois de septembre dernier, et en mettant pas moins de de 700 employés au chômage technique.

Pour rappel, SOVAC est le partenaire et le représentant officiel du constructeur allemand Volkswagen en Algérie depuis 2003. Le PDG de l’entreprise Mourad Oulmi, est cependant impliqué dans des affaires de corruption liées au dossier sulfureux des « usines de montage automobile ». Détenu à la prison d’El Harrach depuis le 16 juin 2019, il est toujours en attente de son jugement,

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes