Automobile : voici les nouvelles conditions pour construire les voitures en Algérie

Automobile – Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a indiqué que l’Algérie a fixé les conditions relatives à la création de nouvelles usines automobiles qui se chargeront de construire les voitures. On vous en dit plus dans cette édition du 3 juin 2022. 

En effet, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, s’est à nouveau exprimé sur le dossier de l’automobile et la construction de voitures neuves en Algérie. Dans une déclaration de presse reprise par le quotidien Ennahar, le responsable a annoncé une nouvelle stratégie de la filière automobile. Selon lui, celle-ci prévoyait la fabrication de véhicules dans notre pays. 

Dans sa déclaration, le membre du gouvernement a souligné que l’expérience algérienne dans le montage des voitures n’a pas été efficace pour l’avancement de cette industrie. Il a expliqué que la relance de cette industrie se fera autrement. Selon lui, l’Algérie prévoit ainsi de passer à la construction automobile pour créer une véritable industrie locale. 

À ce propos, le ministre a indiqué les conditions fixées par le gouvernement pour les constructeurs automobiles qui souhaitent entrer sur le marché algérien. Il a affirmé, dans ce cadre, que ces marques doivent établir des investissements directs dans notre pays. Mais selon lui, la condition principale reste l’intégration des usines implantées en Algérie. Et cela au niveau des réseaux internationaux de ces marques. 

Automobile : les marques qui vont construire en Algérie 

Ahmed Zeghdar a noté, par ailleurs, que son département travaille à l’élaboration d’une stratégie de création de richesse. Et ce, en exploitant des marchés importants comme celui de l’automobile. Selon lui, cette nouvelle stratégie permettra de créer des milliers de postes d’emplois et réduire ainsi le taux de chômage. Ainsi qu’à la création d’une chaîne de valeur qui contribuera au développement de l’économie de notre pays

En outre, le ministre a souligné que son département ministériel négocie actuellement avec plusieurs constructeurs internationaux intéressés à investir en Algérie dans le domaine de la construction automobile. De ce fait, le responsable travaille à encadrer cette activité, en sélectionnant les meilleures offres. Et cela de manière transparente et impartiale, a poursuivi le responsable.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes