AccueilÉconomieAutomobileAutomobile : vers la fin des bouchons de circulation à Alger ?

Automobile : vers la fin des bouchons de circulation à Alger ?

Automobile – Le secrétaire général du ministère des Travaux publics et des Transports a évoqué un avancement notable de plusieurs projets routiers destinés à mettre fin aux bouchons de circulation à Alger. Les lignes qui suivent vous dévoilent davantage d’informations sur ce sujet. 

Tout automobiliste passe en moyenne trente minutes dans les embouteillages au niveau de la capitale. L’agglomération de celle-ci est sans contestation la plus embouteillée d’Algérie. Ses infrastructures routières sont si sous-dotées qu’elles ne répondent pas réellement aux enjeux démographiques. En vue de résoudre ce problème lié aux bouchons de circulation automobile à Alger, le gouvernement a élaboré une série de plans d’urgence.  

Ces desseins sont en cours de réalisation. Ils visent donc à réguler l’ensemble des réseaux du trafic urbain algérois. Tous sont d’ailleurs en bonne voie de développement. À commencer par le projet de la route reliant le stade olympique du 5 juillet à la deuxième et contournement de Draria. Celui que le gouvernement a confié à Cosider-travaux publics et ouvrages d’art sur une longueur de 10 km (le premier tronçon de 2,5 Km). 

C’est du moins ce qui ressort du communiqué du ministère des Travaux publics et des transports. L’agence APS l’a repris dans son édition d’hier. Nous relayons pour vous l’ensemble de ses détails ce vendredi 24 décembre 2021. Dans le cadre du plan de lutte contre les bouchons de circulation à Alger, plusieurs autres dossiers de décongestion de la capitale ont également été dépêchés.

Bouchons de circulation automobile à Alger : légère bouffée d’air pour les automobilistes ! 

Déterminé à aménager les routes de la ville blanche, le département de Kamel Nasri s’est démené à activer tous les leviers dont il dispose. Il semble plutôt bien parti pour apporter de l’ordre au sein de la capitale. Et cela dès les semaines à venir. En témoigne le constat qu’a fait son SG. Ce dernier a en effet constaté un progrès fulgurant dans les différents travaux de réalisation mis en place. 

Le secrétaire général du ministère des Travaux publics et des Transports a en outre cité le projet lié au parachèvement des travaux d’accessibilité aux Zones d’expansion touristique (ZET) de Sidi Fredj et Palm Beach. En plus d’un troisième. Il concerne l’aménagement des bretelles reliant la deuxième rocade, le stade de Douera et la route nationale 36 (RN 36). L’ouvrage d’art y afférent a été soumis à l’entreprise publique SAPTA. 

Le même responsable a tenu à rappeler que ces projets susmentionnés visaient intrinsèquement à éradiquer les bouchons interminables de circulation automobile à Alger. Il a par ailleurs lancé un appel à la Direction des Travaux publics de la capitale et les bureaux d’études.

Il les a exhortés à veiller à la « fluidification du trafic routier, au suivi qualitatif et régulier des travaux ». C’est ce qu’a alors souligné le membre du MTPT dans le document en question. Il a notamment souligné l’importance de respecter les délais fixés dans les contrats de ces projets visant à faire cesser les bouchons de circulation automobile à Alger. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes