Automobile : vers l’entrée en Algérie de marques de voitures de renommée mondiale

Automobile – Le ministre de l’Industrie annonce l’entrée de plusieurs marques de voitures de renommée mondiale en Algérie. On vous livre tous les détails liés à ce sujet dans la suite de cet article du 22 mai 2022.

En marge de la journée médiatique consacrée au lancement effectif de système de lignes de production et d’équipements qui ont été renouvelés, le ministre de l’Industrie a évoqué l’entrée sur le marché automobile en Algérie de nombreuses marques de voitures renommées.

Dans sa déclaration, reprise par le quotidien arabophone Echorouk, Ahmed Zeghdar a souligné que le taux d’intégration lié à l’industrie automobile sera très élevé. Par la même occasion, le ministre a considéré que 2022 est une année économique par excellence pour l’Algérie.

En outre, le responsable a expliqué que le système d’importation des équipements de production va contribuer au développement de diverses industries. Il a noté, dans le même sillage, que la date de la fabrication ne devrait pas dépasser 10 ans.

Par ailleurs, le locuteur a abordé un autre point qui fera gagner à la fois le temps et les ressources. Il s’agit de la surveillance à distance après l’importation d’équipements qui s’effectuera par l’intermédiaire d’un expert assermenté basé en Algérie. Et ce, afin d’éviter d’apporter de la ferraille.

Algérie : le ministre s’exprime sur le retard du processus d’importation de voitures neuves 

D’autre part, le même membre du gouvernement a notamment expliqué le retard accumulé dans le processus d’importation de voitures neuves. À ce sujet, Ahmed Zeghdar a fait savoir que le retard dudit processus est dû aux réserves émises par le Comité technique. Plus précisément, il est lié au traitement des dossiers de demande d’agrément. Il s’agit de ceux déposés par les concessionnaires.

Dans le détail, la clarification du ministre est intervenue lors de sa réponse adressée au député El Aïd Lakhdari. Ainsi, Ahmed Zeghdar a fait savoir qu’à l’heure actuelle aucun dossier n’a eu l’accréditation. Et cela, a-t-il encore souligné, en raison des nombreuses réserves formulées par le Comité Technique.

automobile algérie marques voitures

De ce fait, le comité a donc notifié les intéressés afin de fournir les pièces complémentaires requises pour compléter l’étude de leurs dossiers respectifs. Selon le premier responsable du secteur de l’automobile, ces dossiers concernent essentiellement des véhicules de tourisme et utilitaires. En plus des camions, des tracteurs routiers, des bus, des camionnettes, des engins mobiles et des motos.

automobile algérie marques voitures

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes