Automobile Algérie : voici les solutions préconisées pour les bouchons

Algérie– Le phénomène d’engorgement des routes ne fait que prendre de l’ampleur. À cet effet, un responsable au ministère des Transports a préconisé des solutions pour résoudre ce problème de bouchons qui touche les routes réservées à l’automobile en Algérie.

Dans sa déclaration à Echorouk News, Abdelghani Hamani, le sous-directeur de la circulation routière au ministère des Transports, à révélé que de nombreuses études ont été menées par les services concernés. Le but de ces études serait de résoudre le problème des bouchons en apportant des solutions pour les routes réservées aux différents types de l’automobile en Algérie.

De ce fait, selon le responsable, plusieurs propositions ont déjà été approuvées par le ministère. Et ce, dans le but de soulager le trafic et mettre un terme à ce phénomène. D’autant plus que les grandes villes en sont les plus touchées. En sus, cela devient infernal pour les usagers de la route. Particulièrement aux heures de pointe.

Automobile Algérie : vers un trafic plus fluide sur les routes ?

En effet, l’ampleur du phénomène d’engorgement des routes, n’a toujours pas de solutions. Tout comme le cas des accidents de la circulation qui se produisent quotidiennement sur les routes. Ainsi, Les automobilistes qui arpentent les routes vivent désormais un enfer. Ainsi, ils sont toujours retardés dans leurs besognes. L’élaboration d’un plan est donc plus que nécessaire pour résoudre ce problème récurent. 

Par conséquent, ledit responsable a déclaré que des mesures sont prises pour trouver des solutions au phénomène de congestionement des routes. Il s’agit de l’élaboration d’un plan de transport et d’un plan de circulation. De plus, il a ajouté que la mise en place des feux de signalisation dans des endroits stratégiques viendra réguler le trafic de manière significative.

En outre, une meilleure répartition des transporteurs sur les différentes lignes est prévue. Elle aidera aussi à fluidifier le trafic. Par ailleurs, Hamani a aussi révélé l’existence d’un nouveau projet au niveau de la wilaya d’Alger. Ce dernier consiste en la création d’un centre de régulation de la circulation. Ce centre s’appuiera sur l’utilisation des feux multicolores à la place des policiers.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes