Automobile en Algérie : vers la baisse des prix des voitures pour cette raison

Automobile – Suite à l’importation des voitures neuves, les concessionnaires automobiles se lanceront en concurrence afin de séduire le plus grand nombre de clients. Ce paramètre contribuerait à la baisse des prix des voitures en Algérie.

Dans l’optique d’atténuer la crise existante sur le marché automobile, le gouvernement a ré-autorisé l’importation des voitures. La Commission chargée de l’examen des demandes d’agrément des candidats concessionnaires a procédé hier à la réception des dossiers des postulants. Ces derniers sont conscients de la concurrence rude dans le marché. Chose qui devrait aboutir à une baisse des prix des voitures en faveur du consommateur en Algérie. 

Effectivement, plusieurs candidats, à la conquête du fameux sésame, se sont déplacés au siège du ministère de l’Industrie pour déposer leurs dossiers. Les opérateurs économiques, qui trépignent d’impatience en ce qui concerne la relance de leur activité, semblent bien se préparer. On peut s’attendre à une compétition intense entre les concessionnaires. Cela afin de conquérir les consommateurs algériens.

Cette dynamique concurrentielle est largement vue comme bénéfique pour les automobilistes algériens. La course commerciale entre les opérateurs entraînera, certainement, une réduction des coûts des voitures, en faveur du consommateur. Il s’agit de ce que rapporte le média spécialisé Car Vision dans son édition de ce mercredi 16 juin 2021.

Importation en Algérie de modèles de voitures à des prix accessibles

En effet, les concessionnaires s’efforceront de répondre aux besoins des automobilistes. Et ce, à des prix convenables aux budgets les plus serrés. Pour captiver l’attention des Algériens, ils se disent disposés à fournir aux clients des prestations honorables, rapporte le média susmentionné. Cela avant même de recevoir les précieuses autorisations d’importation. Et donc, sans voitures sous la main.

Pour mémoire, les concessionnaires automobiles ont manifesté leur intention d’assurer l’importation de modèles de voitures à des prix accessibles. Apaisant, par là, les inquiétudes des Algériens. Ils ont fait savoir que les prix de la catégorie citadine oscilleront entre 13.000.000 et 16.000.000 DA.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes