22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAutomobile Algérie : quelle utilité aux nouvelles plaques d'immatriculation ?

Automobile Algérie : quelle utilité aux nouvelles plaques d’immatriculation ?

Publié le

- Publicité -

Automobile – Bientôt, il est prévu qu’un nouveau modèle de plaques d’immatriculation des véhicules soit introduit en Algérie. Ces nouvelles plaques seront utilisées pour tous types de voitures sans distinction de catégorie. 

Le gouvernement a donné son approbation à un projet de décrit exécutif. Ce projet concerne la mise en place d’un numéro d’immatriculation automobile national unique pour toutes les plaques de véhicule en Algérie. La confirmation de cette décision survient par la publication d’un arrêt ministériel sur le Journal officiel de la République algérienne (JORA) dès le premier mois de 2023. 

Brahim Merad, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, a déclaré qu’on allait adopter de nouvelles procédures et de nouveaux documents d’immatriculation. Cela dans le but de garantir une meilleure identification des véhicules en matière de précision et de fiabilité. Des systèmes d’information sécurisés vont venir renforcer ces nouvelles mesures concernant les plaques automobiles. 

- Publicité -

Le ministre a expliqué sa stratégie de modernisation de la plaque d’immatriculation par le changement de système de numérotation. Ce qui signifie que chaque véhicule va posséder un numéro d’immatriculation national unique durant tout le temps de sa circulation. Pour ce qui est des avantages, un acteur du domaine, importateur de pièces de rechange, les a exposés dans un entretien au média Algérie Aujourd’hui.

Voici les avantages des nouvelles plaques d’immatriculation 

Premièrement, selon lui, la nouvelle immatriculation automobile va assurer l’identification de la nature des moteurs et des sortes de véhicules du parc national. Telle chose, d’après le même spécialiste, va aider les professionnels des pièces de rechange. Et ce, en matière d’approvisionnement de leurs stocks. Cela va alors leur permettre de le faire en répondant au mieux aux besoins sur le marché les plus proches de la réalité.

D’autre part, il ne sera plus possible d’identifier la wilaya de provenance du propriétaire du véhicule en se basant sur le numéro qui y fait référence sur la plaque d’immatriculation. En outre, l’année de sortie du véhicule ne sera plus présente. Celle-ci permet de ranger le propriétaire dans telle ou telle classe sociale. Ces deux phénomènes aux implications sociales, note la même source, ne seront donc plus d’actualité.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -