AccueilÉconomieAutomobileAutomobile Algérie : Suppression de l’essence super avec plomb en octobre 2021

Automobile Algérie : Suppression de l’essence super avec plomb en octobre 2021

Automobile – Le président du Comité de direction de l’Autorité de régulation des hydrocarbures, Rachid Nadil a fait savoir que l’essence super avec plomb ne sera plus commercialisée en Algérie, à compter du mois d’octobre de l’année 2021.

En effet, le président de l’ARH, Rachid Nadil a annoncé une nouvelle concernant l’usage énergétique dans le secteur automobile et qui est la suppression de la commercialisation en Algérie de l’essence super avec plomb. Cela à compter du mois d’octobre de l’année en cours 2021. Cette déclaration a été faite, lors d’un entretien accordé à l’agence officielle APS et repéré par Algérie Eco, samedi 8 mai 2021.

Initialement, la mise en application de cette décision devait intervenir au mois de février passé. Néanmoins, elle n’est pas entrée en vigueur en raison de l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la demande. C’est ce qu’affirme la même source. Rachid Nadil poursuit son intervention auprès de l’agence de presse. 

D’après lui, l’essence sans plomb devait être stockée dans des cuves destinées initialement au stockage de l’essence plombée. Toutefois, l’opération de vidange de ces derniers a pris beaucoup de temps. Cela, en raison de la baisse de la consommation durant la crise sanitaire. Ainsi, la mise en application de cette décision a été retardée.

Le retrait de l’essence avec plomb mondialement

Par ailleurs, le président de la ARH a tenu à rappeler que tous les pays ont stoppé l’utilisation de ce type de carburant. À l’exception de deux pays. Il s’agit de l’Irak et du Yémen. Cela en raison de sa nuisibilité à la santé et à l’environnement, a ajouté le même responsable.

Dans le même sillage, Rachid Nadil a signalé que les automobilistes sont appelés à désormais utiliser l’essence sans plomb, ayant un indice d’octane unifié. Il est « valide pour toutes les voitures ». Puis, par la même occasion, l’orateur a souligné que des tests sont effectués. 

Le but est de fournir un produit « totalement » sécurisé. Et ce, pour tous les types de véhicules automobiles. La suppression de cette essence plombée, ayant l’indice d’octane 92, mettra donc fin à l’importation des carburants. Elle permettra ainsi des économies au Trésor public.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes