AccueilÉconomieAutomobileAutomobile en Algérie : les prix des voitures pourraient baisser de 50 %

Automobile en Algérie : les prix des voitures pourraient baisser de 50 %

Automobile – L’expert dans le domaine, Nabil Djoumoua, prévoit une baisse allant jusqu’à 50 % dans les prix des voitures d’occasion dans les semaines à venir, sur le marché en Algérie.

Le marché automobile algérien a subi une crise rude. Néanmoins, le gouvernement a procédé à plusieurs changements afin de sauver le secteur. À savoir le retour à l’importation des voitures neuves ainsi que les voitures de moins de trois (03) ans. Ces instructions, si l’on se fie au spécialiste Nabil Djoumoua, pourraient faire chuter les prix des voitures d’occasion, dans les jours à venir, sur le marché automobile en Algérie.

En effet, l’expert en question prédit une baisse qui oscille entre 30 et 50 % sur les prix des véhicules usagés dans un futur très proche. C’est ce qu’il a déclaré à l’issue de son intervention à Echorouk News. Le même orateur a révélé que l’installation du Comité ministériel, qui entamera son activité cette semaine, participera à son tour à des baisses de prix significatives.

Automobile en Algérie : déséquilibre entre l’offre et la demande

Dans le même sillage, le spécialiste en économie s’attend à une baisse de la demande des voitures d’occasion. Le consommateur algérien attend impatiemment l’importation des voitures neuves. Cela à des prix compétitifs, ajoute le même orateur. Il s’agit de ce que rapporte le média spécialisé Sayarat Live, dimanche.

Telle chose poussera, d’autre part, d’autres citoyens à vendre leurs voitures d’occasion. Ce qui conduirait à une augmentation de l’offre et une baisse de la demande. Ce déséquilibre entre l’offre et la demande se traduirait par une baisse de prix des voitures usagées, ajoute Nabil Djoumoua.

Pour conclure, le spécialiste en question a rassuré le citoyen algérien quant à la fin de la crise automobile. Et ce, dès le début des opérations de l’importation des voitures en Algérie. Notamment, suite aux allégements de la procédure d’accréditation des agents automobiles, souligne le même intervenant.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes