Automobile en Algérie : voici les prix des voitures d’occasion dans cette wilaya

Algérie – Une virée au marché de l’automobile en Algérie. Nous vous rapporterons les prix de certaines voitures d’occasion dans la wilaya de Mostaganem. Plus de détails dans la suite de cet article du dimanche 16 janvier 2022.

La crise économique continue sa lancée en Algérie, impactant encore le marché de l’automobile. En effet, le prix des voitures d’occasion ne cesse de grimper sur le marché automobile en Algérie. Cette hausse de prix n’est pas passée inaperçue aux yeux des citoyens algériens. Ces derniers se plaignent de ne plus pouvoir acheter ni même vendre leurs véhicules.

En effet, la suspension de l’importation des voitures a déstabilisé le marché automobile national. Depuis la reprise des activités commerciales liées à l’achat et la vente des véhicules de seconde main il y a quelques mois de cela. Cette décision a donné une lueur d’espoir aux vendeurs et acheteurs. Cependant, les choses ne se sont pas arrangées pour autant.

Les concessionnaires attendent toujours l’autorisation d’importation de véhicules neufs. Parallèlement à cette attente, les prix des voitures d’occasion flambent en Algérie. Afin d’avoir une idée sur les prix des voitures actuellement vendues sur le marché hebdomadaire des véhicules d’occasion dans la wilaya de Mostaganem, nous vous exposons les témoignages. Ils appartiennent à des acheteurs. Ennahar TV les a recueillis sur place. 

Zoom sur les prix des voitures d’occasion sir le marché automobile de Mostaganem

Penchons-nous de plus près sur les prix de quelques véhicules d’occasion proposés au niveau du marché hebdomadaire de l’automobile de la wilaya de Mostaganem en Algérie. Nous nous sommes reposés sur les témoignages de quelques acheteurs présents au niveau du marché. Nous rappelons par ailleurs que nous avons tiré ces chiffres du reportage diffusé hier sur la chaîne d’information. 

En effet, le journaliste a questionné quelques personnes sur leurs impressions quant aux prix proposés par les vendeurs. Ces derniers témoignent de la hausse régulière des prix des véhicules. Ainsi, cela fait fuir les acheteurs. Selon ce qu’ils rapportent, actuellement il n’y a pas de voitures au-dessous de 100 millions de centimes sur le marché. Par conséquent, ils appellent à la reprise de l’importation des voitures neuves afin de stabiliser le marché automobile

Entre les voitures anciennes immatriculées en 2007 ou 2008, ou celles qui afficheng 300.000, 400.000 km au compteur, ces dernières sont alors proposées au prix de 130 millions de centimes. Prenons l’exemple de la Renault Clio (Campus) immatriculée 2011, ayant roulée 320.000 km. Cette dernière est alors proposée au prix de 140 millions. Prix jugés excessifs selon les intéressés qui ne peuvent pas se permettre d’en acheter une.

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes