AccueilÉconomieAutomobileAutomobile Algérie : voici le prix final de l’importation de voitures en...

Automobile Algérie : voici le prix final de l’importation de voitures en incluant toutes les dépenses

Automobile – Découvrez dans cette édition du mercredi 12 octobre 2022 les prix finaux de l’importation des voitures sur le marché automobile en Algérie en incluant les frais. Apprenez tout, juste ci-dessous.

En effet, le marché automobile en Algérie a longuement sombré dans une crise sans précédent. Pour ce faire, le gouvernement algérien a ressorti le dossier de l’automobile. Et ce, en autorisant les citoyens à importer des véhicules de moins de trois (3) ans. Toutefois, certains s’interrogent sur les prix finaux relatifs à l’importation de voitures sur le marché automobile en Algérie en incluant toutes les dépenses.

Effectivement, suite à la décision d’Abdelmadjid Tebboune, nombreux seront ceux qui pourront enfin se procurer une nouvelle voiture. Cependant, cette nouvelle a donné lieu à des interrogations. La plus redondante serait celle relative aux frais de l’importation des engins.

De ce fait, pour répondre aux préoccupations des citoyens algériens, le quotidien arabophone Echorouk a mené une enquête. À travers laquelle un expert dans l’automobile a livré son bilan quant aux frais dépensés par un particulier. Cela, lors d’un achat de véhicule sur un site étranger. Faisant le calcul, l’expert en question a fait état du prix total de l’importation d’un véhicule de moins de 3 ans.

Importation automobile en Algérie : voici le prix final d’une voiture quasi-neuve

En effet, dans le but d’éclairer les personnes désirant se procurer une voiture, le média arabophone susmentionné a cité en exemple un véhicule utilitaire. Il s’agit du modèle Peugeot 208 immatriculée 2020. Cela dit, sur le site français « Le bon coin », le véhicule est proposé par la majorité des revendeurs aux alentours de 16.000 euros.

Pour connaître son prix final depuis le territoire métropolitain jusqu’à son entrée sur le territoire algérien, les journalistes ont fait appel à un expert automobile. Il convient de souligner que des frais supplémentaires seront ajoutés au prix proposé. Soit 35 % qui s’ajoutent au prix initial pour passer à 21.500 euros. Ce qui revient à 453 millions de dinars algériens sur le marché parallèle, a déclaré le susdit expert auprès d’Echorouk.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes