Automobile : l’Algérie peut se transformer en un grand pays de construction de voitures ?

Automobile – Le gouvernement algérien envisage d’implanter un grand pôle industriel destiné à la construction de voitures en Algérie. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de ce numéro du 24 juin 2022. 

Dans le cadre du développement du secteur automobile, le gouvernement algérien serait sur la voie de l’implantation d’un grand pôle industriel destiné pour la construction de voitures en Algérie. C’est ce que rapporte le site spécialisé Syarat Live. Selon ce dernier, l’aboutissement de cette démarche s’effectue en récupérant les usines. Ceux appartenant aux hommes d’affaires déchus ou faillis. 

À en croire la même source médiatique, le Président de la république a, lui-même, donné l’ordre d’engager les pourparlers. Et ce, pour la mise en place de différentes entités économiques dans le pays. Cette démarche vise à confisquer les biens des hommes d’affaires ayant des problèmes avec les autorités judiciaires. 

Dans ce cadre, le premier ministre, Aïmen Benabderrahmane, a convoqué une réunion du Conseil national des contributions de l’État ; en collaboration avec les ministères concernés. Et cela dans le but de transférer les biens des hommes d’affaires mentionnés ci-dessus au secteur public. 

Automobile : vers la reprise de montage de véhicules en Algérie 

Par ailleurs, à travers une correspondance émise par le bureau du Premier ministre, le gouvernement annonce ; qu’un pôle de construction automobile sera prochainement implanté à partir des usines récupérées. Il s’agit notamment des usines de « SOVAC », « MAAZOUZ », « TAHKOUT » et « BAIRI ». 

En outre, cette décision intervient au même titre que celle relative à la reprise de l’activité de montage de voitures en Algérie. Le gouvernement algérien que cette activité sera bientôt relancer. Et cela après avoir discuté et s’être mis d’accord avec 13 opérateurs industriels à l’étranger. Ces derniers seront prêts à investir dans notre pays. Il s’agit l’a encore de ce que précise la source médiatique susvisée. 

Ainsi, un décret pour la mise en œuvre de ce projet sera publié d’ici à quelques jours. Et ce, afin d’organiser et de mettre en place la production locale des pièces de rechanges. Ainsi que des fournitures nécessaires pour la nouvelle industrie automobile en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes