Automobile en Algérie : nouvelle méthode de vente de voitures neuves

Automobile – Selon certaines sources, le ministère du Commerce aurait adopté une nouvelle méthode de vente des voitures neuves en Algérie. Dzair Daily vous donne plus de détails dans la suite de cet article du 22 juillet 2022.

Le marché algérien connaît, depuis quelques années déjà, une stagnation et une crise profonde. Une conjoncture délicate due à la suspension de l’importation des véhicules neufs ainsi qu’à la fermeture des usines de montage. Elle amène les prix des quelques voitures neuves actuellement mises en vente sur le marché de l’automobile, en Algérie, à des seuils exorbitants.

Mais pour le plus grand bonheur des citoyens désireux de prendre le volant d’un engin neuf, les choses devront bientôt rentrer dans l’ordre. Elles sont susceptibles d’aller dans la bonne direction.

En effet, l’activité de vente de voitures neuves par les particuliers au niveau des salles d’exposition de véhicules multimarques a pris une autre dimension. Plusieurs concessionnaires automobiles importent actuellement des voitures neuves à des prix hors de contrôle. Ce qui représente clairement une menace sur le pouvoir d’achat du consommateur.

Conséquemment, le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations (MCPE) prépare des lois et des conditions strictes pour réglementer l’activité de vente de voitures neuves par les concessionnaires. Le but principal étant de protéger le client. Il est question de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk.

La série de mesures que compte prendre le MCPE 

Ainsi, l’effort du ministère à l’effet de réglementer cette activité a pour objectif de protéger les clients des concessionnaires automobiles. Cela en mettant en application certaines conditions dans le processus d’achat et de vente. Une démarche qui tend, selon la même source médiatique, à mettre plus de transparence dans cette activité.

Le département de Kamel Rezig ambitionne ainsi d’instaurer un contrôle rigoureux en ce qui concerne le transfert d’argent et les garanties fournies aux clients. Le tout en contrôlant le processus entier. Soit de l’importation jusqu’à la vente du véhicule neuf.

Le MCPE prévoit en outre de procéder à l’ouverture d’enquêtes approfondies. Elles concerneront principalement les concessionnaires automobiles qui se sont inclinés sur l’activité d’importation et de commercialisation des voitures neuves, en annonçant des remises importantes sur certains modèles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes