20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAutomobile Algérie : hausse des prix de location de voitures

Automobile Algérie : hausse des prix de location de voitures

Publié le

- Publicité -

Automobile – Longtemps torpillées par la crise sanitaire, les sociétés de location de voitures en Algérie appliquent une hausse des prix à leurs clients. On rapporte pour vous, ce mercredi 7 juillet 2021, le taux de cette augmentation tarifaire.

En effet, le marché de location de voitures en Algérie a subi d’énormes pertes financières durant la crise sanitaire, qui a impacté plusieurs branches du secteur économique dont l’automobile. Néanmoins, les propriétaires des agences tentent de compenser les pertes de revenu entraînées. Désormais, on assiste à une hausse relative des prix de location de voitures.

C’est de toute manière ce dont nous informe le média généraliste Echorouk. Effectivement, suite à la relance de la dynamique du marché de location de voitures, les propriétaires des agences ont appliqué des augmentations des tarifs. La hausse des prix oscille entre 20 et 30 %. Il s’agit des taux relayés par le média arabophone susmentionné, dans son édition de mardi.

- Publicité -

Désormais, les voitures neuves sont louées entre 4.500 DA et 6.000 DA. On parle ici de véhicules appartenant aux sociétés ayant la capacité financière de renouveler leur grange. C’est ce que mentionne la même source médiatique. Il faut noter que cette hausse intervient après une augmentation du montant de l’assurance responsabilité civile (RC) pour les agences. Il est question de ce que nous explique le média susvisé.

Taux des sociétés de location de voitures ayant déclaré faillite en Algérie

Par ailleurs, l’élévation des prix coïncide également avec l’augmentation importante de la charge mensuelle de remboursement des prêts pour l’achat de ces véhicules. Exposant la situation du secteur, Abdellah Hadj Chrif, un représentant du Comité national des agents de location d’automobile s’est penché sur la complexité de la situation depuis la pandémie. Cela à l’issue d’un entretien accordé au même média.

Selon le même orateur, 30 % des sociétés de location de voitures ont déjà déclaré faillite. Tandis que les autres établissements ont dû réduire le nombre de véhicules. Et ce, dans l’optique d’alléger le fardeau de la crise financière causée par la pandémie de la Covid-19. C’est ce qu’affirme l’intervenant auprès du même média. 

- Publicité -

Abdellah Hadj Chrif a expliqué cette réduction par la volonté des sociétés de maintenir l’exercice de leur activité d’une manière partielle. Telle décision, afin de faire face à des charges sociales. C’est ce qu’explique, en effet, le déséquilibre entre l’offre et la demande enregistré récemment, a ajouté le même intervenant.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -