AccueilÉconomieAutomobileAutomobile Algérie : 5.000 dinars d'amende pour ces infractions au Code de...

Automobile Algérie : 5.000 dinars d’amende pour ces infractions au Code de la route

Algérie – Découvrez dans cette édition du samedi 9 avril 2022, l’amende fixée à 5.000 dinars que le conducteur automobile doit payer, s’il commet un de ces types d’infractions au Code de la route.

En effet, après l’annulation des procédures du retrait de permis de conduire en Algérie, une autre possibilité a vu le jour. Dorénavant, la sanction appliquée aux usagers de la route se présente sous forme d’un procès-verbal. De ce fait, découvrez pour quels types d’infractions au Code de la route le conducteur automobile pourrait débourser la somme de 5.000 DZD pour payer son amende en Algérie.

Effectivement, l’annonce a vu le jour via une publication parue sur la page Facebook « Tariki » des services de la gendarmerie nationale. À travers laquelle l’organisme informe les automobilistes des infractions au Code de la route que la plupart des conducteurs ignorent. Amenant le contrevenant à écoper d’une amende qui s’élève à 5.000 dinars.

Par ailleurs, la même institution a mis en garde les automobilistes au sujet des sanctions qui peuvent s’installer suite à l’absence des feux et de signaux de leurs véhicules. Et ce, lors de leur déplacement ou de leur stationnement pendant la nuit. Ou encore, dans les lieux à luminosité réduite, dominés par le brouillard. 

automobile algérie amende

Amende liée au non-respect du Code de la route : davantage de détails

En effet, la GN estime que le non-respect de cette obligation représente un délit puni par la loi. Ainsi, les sanctions en question sont conditionnées par l’article 66/7 de la loi n° 01-14. De ce fait, le contrevenant subira une amende estimée à 5.000 DA. D’autre part, les services de la gendarmerie nationale ont informé les conducteurs d’une autre infraction. En plus de la peine qu’ils encourent.

Effectivement, par le biais du même communiqué, les services susmentionnés a dénoncé un des comportements d’automobilistes algériens. Celui de circuler ou de se stationner sur les voies ferrées consacrées aux trains ou aux tramways.

La même source a souligné que les contrevenants recevront une amende. Celle-ci est alors estimée à 5.000 dinars pour ce type d’infractions. Ce qui est prévu et puni par l’article 66/9 de la loi n°04-14.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici