12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAutomobile : 20 partenaires algériens s'associent à Fiat dans son projet d'usine

Automobile : 20 partenaires algériens s’associent à Fiat dans son projet d’usine

Publié le

- Publicité -

Automobile – Alors que l’usine Fiat va entamer son activité dans les mois qui viennent, la Bourse de la manutention et du partenariat de l’ouest a identifié les partenaires algériens qui fourniront l’usine en pièces et équipements. On vous en dit plus ce 15 février 2023.

À l’heure actuelle, 20 partenaires algériens ont été identifiés par la Bourse de la manutention et du partenariat de l’ouest pour approvisionner l’usine Fiat d’Oran en pièces détachées. Cette démarche a pour dessein de préparer le lancement d’activité du complexe de production, mais aussi d’atteindre un taux d’intégration acceptable. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Dans le détail, Le groupe Stellantis a annoncé le recrutement de ces concessionnaires qui fourniront des vitres, des sièges, des accessoires et autres équipements. Ces concessionnaires sont au nombre de 20 et ont été recensés par la Bourse algérienne de la sous-traitance et du partenariat. Il sied de rappeler que l’usine d’Oran devrait débuter sa production au mois de décembre prochain.

- Publicité -

Il faut noter aussi que tous les partenaires choisis activent dans l’ouest algérien. Ce choix est en partie relatif au fait que toutes les usines automobiles du pays se trouvent aussi dans l’ouest. Toujours dans l’optique d’augmenter le taux d’intégration, le nombre de ces fournisseurs devrait aussi augmenter en conséquence. Les exigences du cahier des charges devraient osciller d’ici à 5 ans entre 10 et 40 % de taux d’intégration.

Usine Fiat : vers l’accélération des travaux de réalisation du projet

À ce propos, la Bourse de la sous-traitance étudie actuellement le taux d’intégration que pourrait contribuer ces usines à atteindre. Pour rappel, l’usine Renault avait de son côté atteint un taux d’intégration de 14 %. Mais les autorités veulent augmenter ce chiffre dans les prochaines années. Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, s’est récemment réuni avec les directeurs du groupe Stellantis Afrique et Moyen-Orient.

Les deux parties ont ainsi discuté de l’avancement du projet de la construction de l’usine Fiat. Les deux parties envisagent également d’accélérer le rythme des travaux de réalisation du projet. Et ce, dans le but de le finaliser et d’entamer la production dès que possible dans le complexe qui s’étend sur 40 hectares à Tafraoui, dans la wilaya d’Oran.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -