21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversAssassinat de deux Algériens à la Mecque : l'Office du Hadj et...

Assassinat de deux Algériens à la Mecque : l’Office du Hadj et de la Omra diffuse un communiqué

Publié le

- Publicité -

ReligionL’Office national du pèlerinage (hadj) et de la Omra (ONPO) réagit pour la première fois à l’assassinat des deux pèlerins algériens, tués par leur compère qui était hébergé dans la même chambre d’hôtel, à la Mecque, en Arabie Saoudite. 

Lundi dernier, un crime exécrable a secoué les lieux saints de l’Islam. Il s’agit d’un assassinat, au sein de la Mecque, qui a en effet provoqué le décès de deux visiteurs algériens originaires de la wilaya de Constantine, située à l’est de l’Algérie. Tous deux se sont fait poignarder mortellement, dans le lieu où ils séjournaient par leur colocataire. Celui-ci est, lui aussi, issu de la Ville des ponts suspendus. 

« La police du gouvernorat de la Mecque a arrêté un individu de nationalité algérienne. Il est accusé d’avoir poignardé à mort deux fidèles de même nationalité à l’intérieur d’un hôtel avant de prendre la fuite ».

- Publicité -

Il s’agit là de ce qu’avait annoncé la police saoudienne au lendemain de la tragédie. Elle soulignait, dans le même sillage, que « les autorités concernées prendront, dans les plus brefs délais, des mesures légales à l’encontre de l’auteur de l’atrocité ».

Ce samedi 25 février 2023, l’établissement placé sous la tutelle du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs (MARW) s’est donc exprimé en ce sens. Il s’est manifesté via un communiqué. Un document que vient de relayer le quotidien généraliste arabophone Echorouk. Nous le reprenons pour vous dans la deuxième partie du présent article.

Mecque, deux Algériens tués par leur compatriote : les précisions de l’ONHO 

L’Office national du Hadj et de la Omra (ONHO) a usé des mots sobres pour tenter d’apaiser les esprits. Soit près d’une semaine après le meurtre des deux Algériens à la Mecque. Des victimes auxquelles il a souhaité adresser ses prières. L’institution en question a ensuite révélé l’identité des victimes. 

- Publicité -

« L’Office national du Hadj et de la omra (ONHO) a rapidement initié toutes les mesures nécessaires et requises pour traiter ce genre de situation. Il y a procédé en coordination avec les intérêts du Consulat d’Algérie à Djeddah. En plus du chargé de l’Agence du voyage et du tourisme ‘’ Anwar Sabah ‘’ ». Il s’agit là de ce qu’on peut en outre lire dans le même communiqué.

 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -