Arrivé en France depuis peu, un Algerien créé la pagaille et provoque une chasse à l’homme

France – Un homme algérien fraîchement débarqué a semé le chaos dans les rues de Toulouse, sous l’emprise de drogues et d’alcool. Il faudra une longue course-poursuite afin que les policiers arrivent à le coincer. On vous expose l’affaire, ce 15 janvier 2022. 

La police française a arrêté un homme, ressortissant algérien, qui a semé le chaos à Toulouse en France. Selon le quotidien Ennahar, Sofiane, 42 ans, est arrivé en France il y a seulement 6 semaines. Il est père de deux enfants, et a laissé sa femme et ses enfants en Algérie pour tenter sa chance en Europe. Il espérait d’abord s’installer en Espagne, mais a finalement décidé de rejoindre son cousin qui habite à Toulouse, dans le sud-ouest de la France.

Sofiane voulait s’installer à Toulouse avec sa famille, mais son comportement va l’empêcher d’y parvenir. En effet, lundi dernier, alors qu’il était sous l’emprise de drogues et d’alcool, Sofiane s’est retrouvé au volant d’une voiture sans assurance et avec une plaque d’immatriculation volée. Des Toulousains ont alors été témoins d’une scène digne d’un film d’action. Dans les rues de cette ville, cet homme Algérien, poursuivi par la police, a enfreint le Code de la route.

En outre, le quotidien a indiqué que l’Algérien a cassé un feu rouge. Il a roulé dans le mauvais sens. Parfois même sur la voie du tramway. Le mis en cause a tenté de rebrousser chemin. Il a ensuite a percuté une voiture de police. L’homme poursuivi par la police a fini par perdre le contrôle de sa voiture. Sans lâcher prise, il a tenté de prendre la fuite à pied.

L’homme algérien à Toulouse entre les mains de la justice française 

Malgré sa résistance, il a été arrêté par la police. C’était après une course-poursuite de 9 kilomètres. L’Algérien a de nouveau tenté de se défendre en frappant les policiers. Sous l’emprise du cannabis, de cocaïne et d’alcool. Il sera finalement arrêté et conduit au commissariat. Le mis en cause a  demandé au tribunal un délai pour préparer sa défense.

Il sera jugé le 16 février prochain devant le tribunal correctionnel de Toulouse en France. Le procureur de la République a demandé son maintien en détention jusqu’à la prochaine audience. Car même s’il n’a jamais été condamné, son addiction à l’alcool et aux drogues présente un risque de récidive, aux yeux de la justice.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes