Arrêt d’importation de voiture en Algérie : L’impact sur le marché du travail

Algérie – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale s’est exprimé, ce samedi 1er mai 2021, sur l’impact conséquent qu’a eu l’arrêt de l’importation de voiture sur le marché du travail dans notre pays.

- Advertisement -

En effet, El Hachemi Djaâboub qui n’est autre que le ministre du Travail s’est manifesté, ce samedi 1er mai 2021. Cela à l’issue d’une entrevue accordée au quotidien arabophone Echaab. Le responsable a profité de cet entretien pour s’exprimer sur de nombreux sujets relatifs à son secteur. Il s’est notamment prononcé sur l’impact qu’a eu le gel d’importation de voiture en Algérie sur le marché national du travail.

Effectivement, l’arrêt de cette activité a causé d’importantes répercussions au niveau du secteur de l’emploi dans notre pays. Sachant qu’il est question de pas moins de 51.000 employés licenciés, précise le ministre. C’est là un nombre très important de travailleurs renvoyés qui ont accentué la crise de l’emploi alors qu’elle n’était déjà pas très rassurante avant cela.

C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien susmentionné, dans son édition du samedi 1er mai 2021. En outre, en plus d’avoir eu des conséquences importantes sur la situation sanitaire ; la pandémie du coronavirus a également touché plusieurs domaines du pays. On citera pour la peine, le domaine économique. Ce dernier a en effet été grandement impacté ces derniers temps par cette crise multidimensionnelle.

Le maintien des frontières fermées dû à la propagation du virulent virus a donc contribué en grande partie à handicaper le bon déroulement de plusieurs activités commerciales et économiques en Algérie. Parmi elles, le gel de l’importation des voitures comme précédemment cité.

Est-ce que le gouvernement a prévu des plans pour remédier à cette crise de l’emploi ?

Ainsi, le gel d’importation de voiture en Algérie a causé des pertes colossales à notre pays. Cela en plus d’avoir été responsable dans l’éclatement d’une crise sans précédent au niveau du marché automobile et du travail. Ce n’est toutefois qu’une question de temps avant que la situation ne s’améliore, rassure El Hachemi Djaâboub.

L’intervenant a confié que plusieurs pétitions et appels à l’aide de chômeurs sont reçus quotidiennement au niveau du ministère. Le ministre affirme d’ailleurs que lui-même et les personnes activant dans son secteur sont très solidaires avec ces individus en détresse. Cela même en l’absence de postes de travail à l’heure actuelle, a déclaré le même orateur.

Celui-ci salue par la même occasion les efforts admirables qu’accomplissent les inspections du travail et leur personnel. Et pour cause, ces derniers s’activent assidûment afin de protéger les droits des travailleurs. Djaâboub est d’ailleurs pleinement conscient du milieu de travail difficile avec des moyens quasi inexistants dans lequel s’activent lesdites inspections

Pour remédier à ce désagrément, le ministre s’engage personnellement à fournir les moyens nécessaires qui permettraient aux inspections de travail d’accomplir pleinement leurs tâches. C’est ce dont nous informe la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes