Voyageurs Algériens

Arrestation de nombreux Harragas Algériens dans les frontières d’Espagne

0
Harragas Algériens
S'abonner :

Espagne – Arrestation de 800 candidats à la migration illégale (Harragas) Algériens en Espagne annonce l’Agence Européenne de contrôle des frontières. 

Pendant que le monde s’inquiète d’une deuxième vague de Covid-19 qui serait susceptible de paralyser certains pays encore une fois, certains Harragas algériens continuent de risquer leurs vies pour arriver à l’autre bout de la méditerranée clandestinement.

Ce phénomène socio-économique ne cesse de prendre de l’ampleur et devient même un cauchemar pour les familles de ces clandestins qui ne savent pas ce qui les attend de l’autre côté de la rive.

En effet, les chiffres sont de plus en plus alarmants; près de 800 candidats ont été interceptés ces 5 derniers jours alors que l’agence européenne de contrôle des frontières indique que rien que le mois dernier; plus de 5000 algériens ont réussi à atteindre les côtes européennes. 

Le désir obsessionnel de quitter le pays

Alors que l’on a observé les huit premiers mois de 2020 une chute drastique des départs d’algériens désirant quitter le pays; désormais des jeunes et des familles tentent d’atteindre les côtes espagnoles par tous les moyens en représentant deux tiers des arrivées. Après le chamboulement politique et économique qu’a subi l’Algérie; ces candidats sont de plus en plus nombreux attirés par l’espoir qu’une meilleure vie les attend sur d’autres terres. 

Il est important de souligner aussi le fait que l’Algérie n’est pas le seul pays à souffrir de cette crise mais ses voisins sont également concernés. Le ministre de l’Intérieur espagnol Luciana Lamorgese n’a pas hésité à se déplacer à Alger ainsi que le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez et le ministre français de l’intérieur Gérald Darmanin pour lutter contre la migration clandestine qui envahit leurs pays. Ces derniers mènent également des échanges constants et stricts avec le Maroc et la Tunisie. 

Bien qu’une loi prévoyant des peines d’emprisonnement allant jusqu’à six mois menace les clandestins algériens. Cette dernière les empêchent-elles de risquer de périr en mer ? 

Toutefois, la seule certitude actuelle est que la courbe des chiffres de ces derniers est de plus en plus élevée.

Article recommandé :  Algérie : L’ambassadrice d’Allemagne s’exprime sur les harragas et visas Schengen

Bac Algérie : Quels choix pour les candidats ayant obtenu 9 de moyenne ?

Article précédent

France : Ces images d’Aouar et Benlamri enflamment la toile

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.