AccueilÉconomieArkab lève le voile sur le montant des revenus de l'Algérie en...

Arkab lève le voile sur le montant des revenus de l’Algérie en hydrocarbures à la fin de 2022

Énergie – Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a révélé le montant des revenus de l’Algérie en hydrocarbures à la fin de l’année 2022. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

En effet, le ministre de l’Énergie et des Mines a évoqué les revenus de l’Algérie en hydrocarbures à la fin de 2022. Mohamed Arkab s’est exprimée à cet égard ce dimanche 6 novembre 2022. Cela lors de d’une audience devant la Commission des finances de l’Assemblée populaire nationale (APN). Le premier responsable du secteur énergétique s’attend à une amélioration des bénéfices. 

Dans le détail, il a indiqué que les revenus du pays liés aux hydrocarbures dépasseront les 50 milliards de dollars d’ici à la fin de l’année en cours. Soit une augmentation de 45% par rapport à 2021.

De l’avis de Mohamed Arkab, cette tendance haussière est due à une augmentation de 2% de la production des énergies. Cette dernière devra être enregistrée d’ici la fin de 2022, a-t-il en outre fait savoir. Le média arabophone DZ News TV rapporte ses déclarations. 

Par ailleurs, le même responsable a expliqué que la collecte pétrolière estimée dans le cadre de la loi de finances 2023 s’élèvera à 3.298 milliards de dinars. Cela, explique-t-il encore, en se basant sur le prix de référence du pétrole à 60 dollars le baril. Selon lui, cela représente une hausse de 3%. Cela par rapport à la collecte pétrolière incluse dans la loi complémentaire pour 2022. 

Le secteur des hydrocarbures en Algérie sur la bonne voie, selon Arkab 

En outre, Mohamed Arkab a rappelé que le budget pour la gestion du secteur de l’énergie et des mines s’élève à environ 101 milliards de dinars, dont la plupart sont des dotations financières. Il a ainsi souligné que ces dernières sont allouées pour soutenir le prix du dessalement de l’eau de mer.

En plus de la facture d’électricité dans 3 wilayas des Hauts Plateaux et celles du Sud. Cela avec 94 milliards de dinars. Au cours de la même session, le membre du gouvernement a évoqué d’avantage l’enveloppe financière. Celle que son département consacre au raccordement des réseaux d’électricité et du gaz. Il a mentionné notamment la somme concernant la recherche minière.

À ce propos, il a affirmé que l’Algérie prévoit de distribuer 55 milliards de dinars au programme d’électricité rurale et au raccordement de ces zones au gaz. Il a conclu son intervention en indiquant qu’une somme de 1,3 milliard DZD sera destinée pour soutenir le programme de recherche minière.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes