L’approvisionnement de l’Italie en gaz algérien dépassera les 25 milliards de m3 d’ici la fin de l’année

Énergie – L’approvisionnement de l’Italie en gaz algérien sera augmenté, de ce fait, il atteindra les 25 milliards de m3 d’ici la fin 2022. Dzair Daily vous apporte plus de détails dans les lignes qui suivent. 

Par le biais d’un communiqué rendu public ce mercredi, le ministère de l’Energie et des Mines a fait savoir que l’approvisionnement de l’Italie en gaz algérien sera augmenté avant la fin de l’année actuelle. Selon la même source, le volume des approvisionnements va atteindre les 25 milliards de m3. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 22 septembre 2022.

À vrai dire, les dernières rencontres entre le président de la République algérien, Abdelmadjid Tebboune, et son homologue italien Sergio Mattarella ont porté leurs fruits ! Dans le détail, l’Algérie a consolidé sa position comme premier fournisseur du gaz à l’Italie. À en croire les révélations du ministère suscité, l’Algérie a livré 17,8 milliards de m3 de gaz vers l’Italie, à ce jour. 

Soit une augmentation de de 17 % par rapport aux obligations contractuelles convenues, a déjà indiqué le DG du groupe Sonatrach. Aux dernières nouvelles l’Italie « va encore recevoir 10 milliards de mètres cubes de gaz supplémentaires » dans les mois à venir. À cet effet, le volume des approvisionnements en gaz va atteindre 25 milliards de m3, comme on l’avait susmentionné. 

Les dernières découvertes de Sonatrach ont renforcé le partenariat algéro-italien dans le secteur de l’énergie

Eu égard des augmentations de production de gaz et des dernières découvertes du groupe Sonatrach, l’Algérie est devenue le premier fournisseur de l’Italie en gaz. Il s’agit là des déclarations du ministère de l’Énergie rapportées par le média Ennahar. Ainsi, l’Algérie a mis fin aux rumeurs qui ont vu le jour dernièrement à cet égard. 

Celles-ci concernent, en effet, la capacité de la Sonatrach à couvrir les besoins de l’Italie en matière de gaz. Pour rappel, le groupe ENI s’est déjà exprimé à ce sujet en rassurant qu’il n’y a aucune difficulté concernant l’approvisionnement en gaz. Dans le même sillage, on notera que les prix du gaz en Europe ont flambé ! 

Plus précisément, après l’arrêt définitif du gazoduc Nord Stream 1 provenant de la Russie. À cet effet, les prix ont augmenté de 30 % sur la bourse ICE. Dans le détail, les prix sont passés à 2.855 dollars par millier de mètres cubes depuis le début des échanges lundi. Sachant qu’ils étaient à 2.213 dollars à la clôture des échanges, ce vendredi, indique le susdit média. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes