AccueilFootAouar et Aït-Nouri en Équipe d’Algérie : tempête médiatique en France

Aouar et Aït-Nouri en Équipe d’Algérie : tempête médiatique en France

Foot – Les dernières déclarations du président de l’instance faîtière du ballon rond Dz concernant les dossiers des pépites franco-algériennes, soit Houssem Aouar et Rayan Aït-Nouri, en sélection d’Algérie provoquent l’effet d’une bombe en France, qui dément expressément toute velléité, de la part des deux concernés, d’endosser le maillot vert. 

Le premier chargé de la Fédération algérienne de football (FAF) a livré, ce vendredi, deux révélations d’envergure. Elles ont eu un gros retentissement au niveau du territoire métropolitain. Sur les ondes de la Chaîne 3, Djahid Zefizef a alors annoncé que Rayan Aït-Nouri et Houssem Aouar, après avoir évolué dans plusieurs catégories de l’équipe de France, se dirigent actuellement vers les rangs du camp d’Algérie. 

Si l’accord entre le premier cité et les champions d’Afrique 2019 est désormais acté, le cas du milieu central de l’Olympique lyonnais n’est, lui, pas encore scellé. Mais à en croire le susdit responsable, il a de bonnes chances d’aboutir en faveur d’El-Khadra.

« Le dossier est sur la bonne voie. Houssem Aouar nous a donné son accord pour rejoindre la sélection algérienne ». Il s’agit là des précisions du successeur de Charaf-Eddine Amara, qui a notamment évoqué le nom d’une étoile montante. « Nous sommes également en discussion avec Amine Gouiri », a-t-il ainsi assuré.

Des confidences qui ont donc sonné comme une tonne de brique du côté de la presse sportive française qui se complaît, depuis hier, à remettre en question les propos de l’homme fort de la FAF. Nous vous en disons plus dans la suite de cette édition du dimanche 8 janvier 2023. 

Aouar, Aït-Nouri et Gouiri proches des Fennecs : les médias français dézinguent des annonces « sans fondement » 

Peu après cette sortie de Djahid Zefizef, une campagne de récolte d’informations s’est articulée autour des dossiers des trois joueurs français d’origine algérienne. Pour la presse française, les révélations du président de la fédération Dz « n’ont ni queue ni tête ».

Elle vient renforcer son argument en tournant en boucle une supposée intervention de l’entourage d’Aouar dans les colonnes de L’Équipe et du Foot MercatoDeux médias face auxquels le clan du numéro 8 des Gones aurait démenti tout accord avec les Verts, selon des sources en France.

La presse française a par ailleurs invité Amine Gouiri à réagir sur les déclarations du dirigeant sportif algérien en conférence de presse d’avant-match Bordeaux – Rennes. 

« Je n’ai pas vu. Je n’étais pas au courant. Pour l’instant, je suis en équipe de France Espoirs. On a un Euro en fin de saison à préparer. Et aujourd’hui, je me concentre sur le Stade Rennais », a répondu l’avant-centre de 22 ans. Un procédé typiquement français qui n’est pas sans rappeler les précédents dossiers épineux des binationaux, dont celui de Nabil Fékir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici