Antony Blinken en Algérie : voici le motif de la visite du ministre des Affaires étrangères des USA

Algérie – Le chef de la diplomatie américain Antony Blinken en Algérie, Dzair Daily vous dévoile les raisons de cette visite du ministre des affaires étrangères des USA en Algérie.

Un communiqué du département de d’État américain a divulgué les motifs de la visite du ministre des affaires étrangères des USA, Antony Blinken, en Algérie. Indiquant que les engagements pour la sécurité et la prospérité constituent le socle de son déplacement. Celui-ci s’entretiendra avec le président. Ainsi qu’avec Ratmane Lamamra, de la coopération économique, et de la promotion des libertés et droits de l’homme entre autres.

Ainsi, le secrétaire d’État américain s’efforcera de renforcer le rôle de son pays lors de la Foire internationale d’Alger. Dans le cadre de la promotion du commerce entre l’Algérie et les USA, le ministre va rencontrer des représentants d’entreprises américaines. Bien que les deux pays partagent un passif très amical, il n’en demeura pas moins que la coopération en matière de sécurité reste leur plus solide point d’attache.

Le communiqué du département d’État américain a évoqué la volonté d’encourager les liens économiques et culturels entre les deux pays. Et ce, en cherchant plus d’investissements en Algérie. En sus, le travail en coordination de l’Algérie et des USA pour lutter contre le terrorisme consolide leur relation. Notamment à travers l’accueil de l’Algérie du dialogue militaire conjoint du 14 et 15 mars.

Questions politiques et échanges culturels 

En outre, les États-Unis et l’Algérie discutent régulièrement de l’importance de protéger et de promouvoir les droits de l’homme. Mais aussi, la liberté d’expression et le rôle important des médias indépendants et de la société civile. Les échanges culturels sont également légion. En témoigne le rassemblement de nombreux musiciens pour l’organisation de deux concerts, relate Ennahar.

On note aussi le lancement de deux nouveaux programmes qui permettront de renforcer la coopération entre les deux pays. Le premier se nommera Algeria Connection. Il permettra à 120 fonctionnaires d’améliorer leur anglais afin de faciliter les échanges internationaux. Le second projet consiste en la création d’un centre de recherche. Ce dernier va relier les institutions de recherches algériennes avec leur équivalentes aux USA.

Le maintien de la paix dans le Sahel a également été mentionné. Et le département d’État américain a indiqué que l’Algérie reste son meilleur allié au maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région. Dans un autre contexte, les USA ont assuré avoir fourni des vaccins contre le Covid-19, pour faire face à la pandémie. Et le climat est aussi un sujet phare. Les deux pays se sont entendus pour travailler ensemble contre le changement climatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes