Année scolaire 2021 en Algérie : Voici les dates et conditions d’examens

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé les dates et les conditions des examens du premier trimestre pour l’année scolaire 2021, prévus le 28 février prochain.

En effet, le ministère de l’Éducation nationale a appelé les inspecteurs et les directeurs de l’Education à travers les Wilayas du pays au respect strict des conditions et des dates de début d’examens du premier trimestre pour l’année scolaire 2020/2021 en Algérie, prévus le 28 février, dans tous les niveaux.

C’est dans ce contexte que le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé le calendrier des compositions. Ce dernier stipule l’unification des périodes de déroulement des examens et des compositions trimestriels de l’année scolaire 2020/2021 en Algérie.

Selon le même calendrier arrêté par le ministère, la période des compositions du premier trimestre, pour les trois cycles d’enseignement, à savoir le cycle primaire, moyen et secondaire, est fixée du 28 février au 4 mars 2021.

| Sur le même sujet : BAC 2021 en Algérie – Voici comment les sujets vont être conçus

Quant aux calendrier des compositions du deuxième trimestre, le ministère de l’Éducation nationale a fixé le début des compositions à partir du 13 juin 2021. Ce calendrier concerne les niveaux non concernés par les examens de fin d’année, à savoir 1, 2, 3, et 4 année primaire (AP), 1, 2 et 3 année moyenne (AM).

Concernant les classes de 1 et 2 année secondaire (AS), la période des compositions a été fixée du 13 au 17 juin 2021. S’agissant des niveaux concernés par les examens officiels de fin d’année, les compositions de la 5e AP se dérouleront le 1er juin, ceux de la 4e AM du 7 au 9 juin, tandis que les compositions de la 3e AS se dérouleront du 6 au 10 juin 2021.

Année scolaire 2021 en Algérie : Des conditions d’examens strictes

Ainsi, selon les directives du ministère de l’Éducation nationale, après la fin de chaque épreuve et examen; il a été décidé de garder les élèves du premier groupe au sein même des cantines. Le but étant de partager les groupes en faisant entrer le deuxième groupe dans les salles d’examens.

Le ministère estime à cet égard que ces mesures interviennent pour empêcher les frictions des élèves, la triche et le la fuite des sujets. Il préconise ainsi un contrôle strict des élèves du cycle moyen et secondaire. Il rappelle en outre que les élèves pris en cas de fraude ou de triche seront soumis aux mêmes procédures prises lors des examens nationaux.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes