Algérie : L’Anglais va s’imposer dans l’Université algérienne

Algérie – Le ministère de l’enseignement supérieur a annoncé le renforcement de l’usage de l’anglais pour le 2ème et 3ème cycle Universitaire.

En effet, selon un rapport publié par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique mardi 17 décembre; il est dorénavant nécessaire d’avoir un niveau de B2 en anglais pour pouvoir adhérer au cycle du Master et du Doctorat.

Les étudiants souhaitant poursuivre leurs études universitaires après l’obtention de leur Licence devront donc maîtriser l’anglais; et justifier cette maîtrise avec une note minimale de 11/20 (sans rattrapages).

Pour accompagner cette mesure, le ministère prévoit la mise en place de cours à distance; avec un suivi pédagogique et une conception du contenu des programmes. Des instituts doctoraux en anglais seront également créés dans chaque région du territoire national. Enfin, de nouveaux accords visant à renforcer la langue anglaise en Algérie seront été signés avec le Conseil Britannique.

95% des étudiants seraient « favorables » à cette mesure

En effet, le sondage relatif à la « substitution du français par l’anglais » à l’université; lancé en ligne le 5 juillet dernier par le ministère de l’Enseignement supérieur; a démontré que « plus de 95 % des étudiants algériens » étaient favorables à cette nouvelle mesure.

Il est utile de souligner par ailleurs, que l’annonce de cette décision a été largement commentée voire critiquée; par une partie des étudiants et des enseignants qui estiment que le système d’enseignement algérien est encore une fois victime des projets populistes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes