AccueilActualitéFranceL'anglais remplace le français Billet 2 000 dinars Mélenchon, mécontent, tacle Macron...

L’anglais remplace le français Billet 2 000 dinars Mélenchon, mécontent, tacle Macron et Borne

France – Le dernier billet de 2.000 dinars en Algérie suscite la polémique chez certains politiciens français, à l’image de Jean-Luc Mélenchon qui tacle le président français, Emmanuel Macron et sa Première ministre, Elisabeth Borne, concernant la langue utilisée sur le billet algérien.

La Banque d’Algérie a présenté lundi dernier à Alger un nouveau billet d’une valeur de 2.000 DA, créé et mis en circulation à l’occasion de la tenue de la 31e session du sommet de la ligue arabe à Alger. En plus des écrits en arabe, il est remarqué que l’anglais prend place dans les nouveaux billets. Un détail qui a particulièrement attiré l’attention du politicien français de gauche, Mélenchon qui n’a pas hésité à tacler Macron et Borne au sujet du billet de 2.000 dinars.

En effet, les deux nouvelles parutions de la Banque d’Algérie, correspondent à l’anniversaire du 1er novembre, date du déclenchement de la révolution nationale. Mais aussi à l’accueil de l’Algérie, pays hôte, du Conseil de la Ligue des États arabes lors du sommet arabe. Le nouveau billet porte des écritures en arabe et en anglais. Aucun écrit en langue française ne figure sur le billet.

Le détail de trop pour l’ancien député Jean-Luc Mélenchon qui fustige le chef d’État français et sa Première ministre après leurs visites en Algérie qui, d’après ses dires, furent un véritable échec. En effet, à travers un tweet, l’homme politique français a exprimé son mécontentement quant à l’instauration de la langue anglaise dans les billets algériens. Il aurait souhaité voir la langue de Molière à la place.

Le nouveau billet commémoratif

Il est utile de rappeler que l’Algérie a introduit cette année l’enseignement de la langue anglaise à partir de la 3ᵉ année du cycle primaire. Dans une démarche qui s’apparente à une volonté de remplacer le français, considéré comme étant la première langue étrangère du pays.

En outre, le nouveau billet comprend des motifs décoratifs, une image de foule du mouvement de libération nationale. Mais aussi, le monument des martyrs, l’Emir Abdelkader. Ainsi que le logo du sommet de la ligue arabe et la carte du monde arabe.

Le thème de la face verso est intitulé la « carte postale de l’Algérie », incluant des arcs rocheux naturels dans le désert du Sahara. La plage de Port Say au niveau de la wilaya de Tlemcen. Mais aussi des dromadaires, Djamaâ El-Djazaïr, les montagnes du Hoggar ainsi que les ruines romaines de Tipaza.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes