Un ancien entraîneur de l’équipe d’Algérie décédé ce 13 septembre 2022

Foot – L’univers du ballon rond algérien est en deuil après la disparition d’un ex-entraîneur national qui a marqué l’histoire de l’équipe d’Algérie. Nous vous exposons l’ensemble des détails relatifs à ce triste événement dans les lignes qui suivent.  

Les messages de condoléances tombent en cascade sur l’ensemble des réseaux sociaux et les différentes plateformes de communication. Une bien triste nouvelle est effectivement apparue ce mardi 13 septembre 2022 : un ancien entraîneur national de l’équipe d’Algérie de football, l’une des figures emblématiques ayant écrit la légende d’El-Khadra, a rendu son dernier souffle.

La structure footballistique présidée par Djahid Zefizef , la sélection nationale, les clubs et les supporters sont donc actuellement en deuil. Le logo représentant la discipline sportive du ballon rond Dz a perdu ses couleurs pour laisser place au noir.

Et pour cause : l’un des doyens du football algérien s’en est allé. Il s’agit d’Abderrahmane Mehdaoui, décédé ce matin à l’âge de 72 ans, à la suite d’une longue maladie. À la fois homme à caractère, meneur d’hommes hors-pair et collègue exemplaire, il était apprécié et respecté de tous : joueurs, dirigeants et public.

C’est alors avec une immense tristesse que ceux-ci, dont l’actuel chargé du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), ont appris son décès. Nous vous dévoilons, ci-dessous, l’hommage que le ministre Abderrezak Sebgag a tenu à lui rendre. 

Mort d’Abderrahmane Mehdaoui : le football algérien ému 

Il n’a pas fallu longtemps pour qu’une pluie d’hommages vibrants pour Abderrahmane Mehdaoui tombe. À commencer par le premier responsable du secteur sportif en Algérie. « C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès d’Abderrahmane Mehdaoui, ancien sélectionneur de l’équipe d’Algérie de football. Puisse Dieu lui accorder sa sainte miséricorde et l’accueillir en son vaste paradis ». 

Il s’agit là de ce qu’a en effet déclaré le ministre Abderrezak Sebgag, avant de témoigner « son soutien ainsi que sa solidarité avec les proches du défunt ». Le même membre du gouvernement, à travers sa déclaration, a en outre souligné « la tristesse éprouvée par l’ensemble de la famille sportive algérienne suite au décès d’Abderrahmane Mehdaoui ». 

Lui, le natif de Hussein Dey, c’est à El Anasser, quartier d’Alger, qu’il a commencé sa carrière de tacticien avec l’OMR, en 1977. Il a ensuite occupé la tête de la barre technique de différents clubs d’Algérie. Soit, entre autres, le MCA, le NAHD, le CS Constantine, le MO Béjaïa ou encore le WA Tlemcen.

Ce n’est qu’au cours de l’année 1992 qu’il rejoint les rangs de l’EN, aux côtés d’Ighil Meziane. Chef de file au parcours exemplaire, le regretté Abderrahmane Mehdaoui a par ailleurs été reconnu, en 2011, comme l’artisan principal du sacre de la sélection algérienne aux Jeux militaires mondiaux. Ceux tenus en terres brésiliennes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes