« Vous avez gagné une femme ».. Quand une caméra cachée suscite la polémique en Algérie

Algérie – Au lieu de divertir les algériens en ce mois de Ramadan 2020, la caméra cachée « Ana w rajli », les a rendus furieux par un contenu « misogyne » qui porte atteinte à la dignité de la gent féminine. En effet, l’émission propose de jouer pour gagner une femme « en chair et en os ».

En Algérie, pays à tradition ramadanesque de « caméra cachée »; le premier épisode du programme de télévision de ce type intitulé « Ana w rajli » [Moi et mon mari, ndlr], a enflammé les réseaux sociaux, suite à sa diffusion sur la chaîne Numidia TV; vendredi 24 avril. Il s’agit d’une émission où on fait croire à l’invité qu’il est en train de participer à un jeu télévisé. En réalité, il est question d’un piège. En principe, cela est banal dans de telles productions télévisuelles. Mais la suite à profondément choqué les spectateurs algériens.  

Le présentateur, pose à son invité une série de questions, puis l’informe qu’il a gagné un cadeau. Jusque-là rien ne sort de l’ordinaire; mais l’anomalie apparaît quand l’animateur révèle au participant la nature exacte du cadeau qui est « une femme qui l’épousera immédiatement ». « Vous avez gagné une épouse, déclare le hôte à son invité; c’est ce qui reste des cadeaux, si vous n’aimez pas la femme, je vais vous la changer (en une autre femme) ».

Le nombre de publications et de vidéos, sur les principales pages Facebook, Instagram et Twitter, condamnent ouvertement l’idée du programme dont le contenu est de loin perçu comme une insulte et un mépris inouï pour la femme; qui était représentée comme une vulgaire marchandise qui peut être changée et/ou échangée.

En guise d’illustration de l’élan d’indignation énorme des internautes et mobinautes, provoqué par cette blague largement jugée comme étant de très mauvais goût. Sur YouTube où l’émission a été publiée sur le compte de la chaîne télévisée, les réactions n’ont pas tardé à fuser de partout. En effet, l’épisode a rapidement recueilli pas moins de 32.000 dislikes (impressions négatives) pour +400.000 vues.

https://www.youtube.com/watch?v=hz_BsFSVMGo

L’ARAV saisie par les téléspectateurs indignés

D’un autre côté, un certain nombre des utilisateurs furieux ont solidarisé avec la « victime » du programme, un journalier célibataire de 39 ans,  auquel l’animateur a fait croire, qu’il vient de gagner une épouse, pour finalement savoir que tout cela n’est que plaisanterie (ou moquerie). Un certain nombre de personnes ont suggéré via les diverses plateformes virtuelles ce qu’ils ont appelé la réhabilitation de la « victime ». « Chaîne de la honte ! Ce gars m’a déchiré le cœur. »; s’insurge un internaute mentionné par le journal francophone, et d’ajouter « le pauvre, il s’est réjoui de façon sincère et ces salauds se sont moqués de lui ».

L’Autorité de régulation de l’Audiovisuel (ARAV) est interpellée par une pétition citoyenne exigeant d’elle de réagir par la suspension définitive de ce programme que les initiateurs qualifient d’ignoble « et déshumanisant dont le concept est celui de poser une série de questions faciles et simplistes à un homme et à lui offrir à la fin une femme comme cadeau ».

« Nous signataires, considérons comme humiliant et scandaleux, précise le texte soumis à la signature de qui veut y prendre part à cette action menée en vue de provoquer le retrait « d’Ana w Rajli » de la grille des programmes de la chaîne en question, car ce programme traite les femmes algériennes comme vulgaire objet de récompense dans une caméra cachée. Nous dénonçons également l’humiliation et l’atteinte à la dignité de l’homme ayant été piégé dans ce premier épisode ».

https://www.facebook.com/Narimene.Mouaci/posts/3107813235907170

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes