30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilFootAmine Gouiri : le Franco-Algérien crée une crise entre l’équipe de France...

Amine Gouiri : le Franco-Algérien crée une crise entre l’équipe de France et Nice

Publié le

- Publicité -

Foot – Il y a de l’eau dans le gaz entre l’OGC Nice et l’équipe de France Espoirs ! La raison du conflit : l’excellent avant-centre franco-algérien, Amine Gouiri en l’occurrence. On vous explique le reste des détails, ce 29 juin 2021, dans la suite de cet article.

Si on a souvent l’habitude d’entendre parler du virtuose des Aiglons pour ses performances stratosphériques, cette fois-ci, il est au cœur de toutes les discussions, mais pour toute autre raison qui fait grand bruit. Officiellement sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (JO), le Franco-Algérien, Amine Gouiri, s’est finalement vu refusé le droit de défendre le maillot français par son club.

Les Tricolores U23 qui n’ont pas pris part à la compétition olympique depuis vingt-cinq (25) ans, se disent avoir fortement besoin de la jeune pépite niçoise pour tenter s’emparer du titre de champion. Sans perdre haleine, l’entraîneur de l’équipe de France Espoirs était constamment sur ses traces. Et sans surprise, Sylvain Ripoll a convoqué, vendredi, Amine Gouiri en vue de s’envoler pour Tokyo.

- Publicité -

Ayant fait part, à plusieurs reprises, de son désir ardent de participer aux prochains JO, la révélation au poste d’attaquant cette saison en Ligue 1, ne verra pas son vœu exaucé. La cause ? Les dirigeants de l’OGC Nice s’opposent formellement à la volonté de leur meilleur buteur de participer à ce tournoi olympique. Ils craignent un retard physique qui l’empêcherait d’entamer sa saison en même temps que ses coéquipiers. 

L’équipe de France Espoirs n’est pas du même avis et hausse le ton !

À travers un courrier qu’il a adressé à la Fédération française de football (FFF) il y a quelques semaines, le directeur sportif de l’OGC Nice a signifié, sans bavure, son refus de libérer son jeune prodige. Une décision que la FFF ne semble pas tenir en considération. Cela puisque Sylvain Ripoll a communiqué, ce vendredi, une liste de dix-huit (18) joueurs, parmi lesquels figurait Amine Gouiri.

« On avait indiqué qu’aucun joueur de Nice n’irait aux JO. Je suis désagréablement surpris ». Il s’agit là d’une indignation qu’a exprimée Julien Fournier, dirigeant du GYM. Ce dernier a manifesté son déplaisir sur le site officiel de l’OGC Nice et dans les colonnes du journal sportif français, l’Équipe. Pour rappel, tout club a totalement le droit de refuser la participation de ses joueurs aux Jeux Olympiques. 

- Publicité -

Les Aiglons sont donc dans leur droit absolu. Pour la simple et bonne raison que le tournoi olympique n’est pas un événement inscrit dans le calendrier de la FIFA, comme pour un Euro ou une Coupe d’Afrique. « Les textes de la Fédération internationale de football n’obligent pas les clubs de laisser partir leurs joueurs. On applique toujours les règlements et la FFF va s’y conformer », conclut Julien Fournier sur un ton de reproche. 

De son côté, Amine Gouiri, dont le choix pourrait encore se porter soit sur l’équipe d’Algérie ou celle de France, se retrouve dans une situation délicate. Il ne sait toujours pas s’il enfilera ou pas son maillot bleu. Une éventuelle participation à cette compétition olympique l’aiderait à choisir sa nationalité sportive. C’est du moins ce qu’avait souligné le principal intéressé.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -