AccueilScoop et PeopleAmel Bent : à cause de ses origines d’Algérie, la jury de...

Amel Bent : à cause de ses origines d’Algérie, la jury de The Voice victime d’insultes racistes

France – La discrimination raciale est de coutume au sein de la scène médiatique française, à l’instar des insultes que subit la jury de The Voice, Amel Bent, originaire d’Algérie. On vous en dit davantage, ce 07 décembre 2021.

Tenant de se faire une place dans la musique malgré les discours racistes à l’égard de ses origines, l’actuelle membre du jury de The Voice a d’abord fait ses preuves dans La Nouvelle Star. Cependant, même à l’apogée de sa carrière, Amel Bent témoigne encore d’insultes envers son appartenance à l’Algérie, relate Visa-Algérie. 

En effet, Amel Bent a beaucoup évolué depuis sa participation à l’émission télévisée. D’ailleurs, son dernier album « Vivante » s’est inscrit au classement des meilleures ventes dès sa sortie. Certes, elle enchaîne les succès en France, là où elle est née et a grandi, toutefois, la haine de certains ne peut être dissimulée. C’est à l’image d’un internaute parmi le public français qui lui fait comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue à l’Hexagone. 

« Va faire The Voice à Alger », c’est un exemple parmi d’autres, que Amel Bent reçoit chaque jour. Notamment, depuis qu’elle est devenue jury dans l’émission de la plus belle voix française. Dans ce sens, l’interprète de Ma Philosophie a répondu « tout le monde n’est pas habitué à voir une Rebeu sur un fauteuil ».

Amel Bent continue de revendiquer ses origines malgré la discrimination

En se confiant sur son périple dans le chant, elle dévoile à l’ancien membre du jury de La Nouvelle Star Manu Katché son combat. C’était face aux différents obstacles que la femme maghrébine fait face tout les jours. Et ce, particulièrement dans l’audiovisuel où elle n’est toujours pas acceptée. 

Ainsi, aprés 17 ans dans la musique, Amel Bent s’habitue aux propos racistes. D’ailleurs, la chanteuse née de parents venus d’Algérie et du Maroc s’enorgueillit de ses origines. C’est pourquoi, elle tient à inculquer les mêmes valeurs à ses enfants. Celles qui lui ont été transmises, inspiré de sa foi musulmane. Ici, Bent met en exergue la tolérance. Chose qui manque de plus en plus en France, à l’égard de l’Islam et des Arabes, dit-elle. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes