Un ambassadeur américain s’étonne du silence des médias sur le Hirak

David Duane Pearce, diplomate et ex-ambassadeur des États-Unis en Algérie, s’est étonné du désintérêt des médias internationaux vis-à-vis des manifestations algériennes.

Dans un tweet publié sur son compte Twitter, l’ancien ambassadeur américain en Algérie entre 2008 et 20011; David D. Pearce, s’est dit interloqué et incompréhensif face au silence curieux de la part des médias internationaux; qui ne relaient pas d’informations et qui donnent peu d’attention aux manifestations pacifiques qui durent depuis 38 semaines en Algérie.

« Les protestations en Algérie sont très importantes. Disciplinées, persistantes; non-violentes et ce, depuis 38 semaines. Cela est incompréhensible qu’elles ne reçoivent presque aucune attention de la part des médias internationaux », a écrit David Peatce dans un tweet où il relaie par la même occasion une vidéo du 38e vendredi des manifestations pacifiques prise par le journaliste Khaled Drareni de Casbah Tribune.

« L’Algérie est le plus grand pays d’Afrique; le second pays le plus important en terme de population dans le monde arabe. Il a la taille du tiers des États-Unis. Ce qui se passe en Algérie est important », poursuit-il.

Le silence curieux des médias internationaux

Les médias internationaux évoquent les manifestations qui se passent au Chili; au Liban en Irak et même à Hong-Kong.

Ainsi, ils couvrent les mouvements de protestation qui ont lieu aux quatre coins du monde mais zappent bizarrement la contestation populaire la plus pacifique et la plus persistante qui dure depuis des mois, sans relâche en Algérie. Un silence complice qui commence à étonner de plus en plus de personnalités influentes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes