L’ambassadeur d’Algérie en France s’exprime sur l’ouverture des frontières

Algérie – Mohamed Antar Daoud, qui est l’ambassadeur de l’Algérie en France, s’est exprimé sur le sujet de l’ouverture des frontières algériennes et a appelé les citoyens à faire preuve de patience.

Il est vrai que depuis l’annonce du gouvernement relative à la reprise progressive des vols prévue pour ce mardi 01 juin 2021, les citoyens algériens sont enthousiastes. Ils ont hâte de rejoindre le pays. Ils sont plutôt pressés après une longue privation et des frais de voyage assez élevés aux yeux de certains. L’ambassadeur d’Algérie en France s’est donc prononcé sur l’ouverture des frontières. Il a invité la diaspora à se munir de patience.

En effet, en marge d’une réunion de travail de la représentation diplomatique algérienne en France, Mohamed Antar Daoud a pris la parole au micro de Canal Algérie. Dans la vidéo mise en ligne ce lundi 31 mai, le diplomate algérien a montré sa compréhension vis-à-vis de l’engouement de la communauté établie en France. Il a notamment déclaré qu’« il est vrai que pour l’instant, les capacités sont réduites ».

Ensuite, il a précisé que le fait qu’il y a eu une réouverture est déjà un point d’avance. Même si cette dernière est partielle et comporte des mesures restrictives. Sauf que ces conditions sont prises par les autorités compétentes afin de lutter contre la propagation de la pandémie. Cette dernière est toujours présente. Elle nécessite encore de la vigilance pour ne pas voir les chiffres repartir à la hausse. 

Vols d’Air Algérie : des mesures en faveur des personnes âgées et des étudiants

En outre, l’ambassadeur d’Algérie en France a rappelé les mesures d’allègement. Celles prises par le président de la République en faveur des personnes âgées et des étudiants. Il a évoqué la suppression des frais d’hébergement pour ces deux (02) catégories. L’orateur a notamment réaffirmé qu’une baisse de 20 % sera appliquée sur les prix annoncés.

De même qu’il a mis l’accent sur l’importance du côté graduel de l’ouverture de ces frontières. Plus loin, il a noté que « tout se fait étape par étape. Les services d’Air Algérie ont fort à faire, surtout que nous sommes à la veille de la saison estivale que tout un chacun à sa priorité et son urgence pour partir en Algérie ». 

De ce fait, au cours de cette même déclaration accordée à la chaîne publique, l’homme politique a appelé les ressortissants algériens à faire preuve d’indulgence et de tact. Mais aussi, il les a invités à se donner le temps de penser à quoi les prochaines étapes vont ressembler. Il est vrai que les décisions prises par les autorités compétentes vont être revues et modifiées. Cela, au fur et à mesure de l’évolution de la situation sanitaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes