L’ambassade des USA en Algérie recrute pour un salaire de 222 millions par an 

Algérie – En manque d’effectif, l’ambassade des USA recrute un assistant culturel pour un salaire annuel estimé à 222 millions. Nous vous en disons plus à ce sujet, ce vendredi 1 octobre 2021.

Cette annonce devrait plaire à plus d’un. Vous l’aurez compris, il est question d’une offre d’emploi. Effectivement, l’ambassade des USA en Algérie recrute. C’est par le biais de ces réseaux sociaux qu’elle a fait part de son manque d’effectif. Elle propose donc un poste d’assistant aux affaires culturelles. On vous rapporte plus d’informations sur cette offre, dans cette édition du 1 octobre 2021.

En effet, l’ambassade américaine en Algérie a publié ce jeudi une annonce. Chose à laquelle, elle a procédé par le biais de sa page Facebook officielle. L’organisme a donc besoin d’une personne qualifiée pour occuper le poste de travail d’assistant culturel. En ce qui se rapporte à la rémunération, l’ambassade a indiqué que le salaire équivaut à 2.222.662 DA par an. L’employé percevra donc un salaire mensuel de plus de 180.000 DA.

Comment postuler à cette offre d’emploi ?

Il convient de noter que les candidatures devront être soumises via la plateforme ERA. Pour y accéder il suffit de cliquer ici. Avant de postuler, le chercheur d’emploi doit d’abord créer un compte sur le site Web susmentionné. Cliquez, par la suite, sur le poste qui vous intéresse pour passer en revue toutes les informations à ce sujet. Les candidats recevront une correspondance concernant les entretiens par courrier électronique de la part de ERA.

Penchons-nous à présent sur les conditions que le représentant étasunien en Algérie exige. Selon les conditions mentionnées sur la page Facebook de l’organisme ; la personne intéressée devrait être titulaire d’un diplôme universitaire dans le domaine requis ou connexe. C’est-à-dire dans les sciences politiques, économie, sciences politique, communication, études américaines ou en affaires internationales.

Le prétendant au poste doit avoir également des compétences linguistiques. Il devra donc maîtriser parfaitement quelques langues. Notamment et assurément  l’anglais en premier lieu. Le candidat devra également maîtriser la langue arabe et française. Cela, en plus d’avoir une expérience de trois ans dans un environnement de travail multilinguistique, multiculturel ou multinational. C’est ce qui ressort de la même annonce.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes