Ambassade d’Éthiopie en Algérie : les raisons de la fermeture dévoilées

Algérie – L’ambassade de la République fédérale démocratique d’Éthiopie en Algérie annonce la fermeture de ses portes. Dzair Daily vous étale les raisons de cette fermeture, ce samedi 28 août 2021.

L’ambassade de la République d’Éthiopie en Algérie a annoncé sa fermeture, et ce, à partir du 30 août 2021. C’est d’ailleurs ce que rapporte le média en ligne Algérie Eco. C’est en réalité l’équipe Radio M qui a pris contact avec les responsables de ladite ambassade.

La source affirme que les services de l’ambassade ont précisé certains points. Effectivement, il ne s’agit nullement d’une interruption des relations diplomatiques entre les deux pas. En vrai, il s’agit d’une « fermeture temporaire et conjoncturelle ». Par ailleurs, « un ambassadeur non-résident pour l’Algérie assurera les services depuis Addis-Abeba », ajoute la même source.

En effet, les raisons principales de cette décision est en lien direct avec la crise économique que traverse l’Éthiopie. Il faut dire que la pandémie relative à la Covid-19, qui dure depuis 2020, affecte toujours l’économie de plusieurs pays. Principalement, les pays qui ont déjà une économie peu fleurie. Entre autres, les services concernés évoquent notamment « une vaste réforme au ministère des Affaires étrangères éthiopien ».

Pour rappel, le gouvernement éthiopien a annoncé la fermeture de 50 % de ses représentations diplomatiques à l’étranger. L’annonce est survenue il y a de cela deux mois. Ainsi, cette démarche entre dans le cadre d’une austérité budgétaire. Par ailleurs, le pays semble se tourner vers une gestion stricte de l’économie, afin de limiter les dépenses. Telle résolution intervient dans l’espoir de sortir la tête de l’eau.

Algérie : après la rupture diplomatique, l’ambassade marocaine claque ses portes

Les tentions entre les deux pays maghrébins remontent à des lustres ! En effet, l’Algérie et le Maroc ont connu en ce dernier demi-siècle des relations vraiment tumultueuses. Entre l’auteur des « actions hostiles » et le gouvernement algérien la tension touche à son paroxysme.

Fortement contrarié par « les derniers dépassements du Maroc », Lamamra a été tranchant dans son annonce. À cet égard, le ministre des Affaires étrangères a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec le Royaume du Maroc. C’est par ailleurs ce qui a poussé l’ambassade marocaine à annoncer la fermeture de ses portes en Algérie.

Toutefois, les consulats du Maroc à Alger, Oran et Sidi Bel Abbès resteront ouverts. L’activité des services consulaires ne va donc pas connaître une suspension. Pour rappel, le gouvernement algérien a annoncé la fermeture de son ambassade à Rabat précédemment.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes