Algérie/Maroc : Déclarations fracassantes de Amar Saadani sur le Sahara Occidental

Algérie/Maroc – L’ex-SG du FLN Amar Saadani a reconnu ouvertement la « marocanité » du Sahara Occidental et a dénoncé les subventions algériennes accordées au Front Polisario.

Dans un entretien accordé au média TSA, l’ex-président de la chambre basse du parlement, Amar Saadani a marqué son retour sur la scène médiatique et politique avec des déclarations fracassantes en se positionnant aux antipodes de la diplomatie algérienne quant à la question du Sahara Occidental.

En effet, Saadani a reconnu ouvertement la « marocanité »  du Sahara occidental tout en dénonçant les subventions algériennes accordées au Front Polisario. « En vérité, je considère que le Sahara est marocain et rien d’autre », a déclaré l’ex-SG du FLN, avant d’ajouter que ce territoire « a été enlevé au Maroc au congrès de Berlin ».

« Aussi, je pense que l’Algérie a versé pendant cinquante ans des sommes faramineuses à ce qui est appelé le Polisario et cette organisation n’a rien fait et n’est pas parvenue à sortir de l’impasse » affirme-t-il.

Saadani « favorable » à la réouverture des frontières algéro-marocaines

S’exprimant sur les relations Algéro-marocaines Saadani se dit favorable à la réouverture des frontières et à la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays.

« Je pense que la question du Sahara doit prendre fin et que l’Algérie et le Maroc doivent ouvrir leurs frontières et normaliser leurs relations. L’argent versé au Polisario, avec lequel ses membres se baladent depuis cinquante ans dans les hôtels de luxe, doit revenir à Souk-Ahras, El Bayadh, Tamanrassset et autres villes. C’est mon avis, même s’il doit déplaire à certains », ajoute-t-il.

Pour rappel, l’État algérien a adopté depuis 1976 une position historique et tranchée vis-à-vis de la souveraineté de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), un territoire de plus de 260 000 kilomètres carrés toujours revendiquée par le Royaume du Maroc.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.