7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAllocation scolaire de 5.000 dinars en Algérie : qui est concerné ?

Allocation scolaire de 5.000 dinars en Algérie : qui est concerné ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – On vous présente, juste ci-dessous, les catégories d’élèves concernées par l’allocation scolaire de 5.000 dinars pour cette année 2021. 

Comme à chaque début d’année scolaire en Algérie, plusieurs élèves bénéficient d’une allocation de 5.000 dinars. Cependant, de nombreux parents d’élèves se sont plaints, cette année, de ne pas avoir accès à cette aide sociale qu’ils avaient pourtant l’habitude de recevoir les années précédente. Et pour cause, il se trouve que le nombre d’enfants ayant le droit de recevoir cette allocation scolaire a été restreint.

Et ce, par ordre du gouvernement. Pour les intéressés, Dzair Daily vous livre, ce jeudi 30 septembre 2021, plus de détails à cet égard. Ainsi, il paraît que le nombre de catégories concernées par cette aide a été restreint à quatre (04) catégories seulement. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk dans son édition de ce mercredi.

- Publicité -

Sachant qu’il est surtout question de parents qui perçoivent un salaire inférieur à 18.000 dinars, des victimes du terrorisme. En plus des orphelins des deux parents ou d’un des parents. S’ajoutent à ça les élèves parrainés. C’est aussi ce dont nous informe la même source. 

Pourquoi avoir opéré ces changements ?

Pour vous donner un ordre d’idées, on a su par la même source que dans un établissement scolaire pas plus de 82 élèves ont bénéficié de l’allocation scolaire cette année. Sachant que l’an dernier et dans le même établissement plus de 300 élèves ont perçu cette aide financière. On comprend donc qu’environ 218 dossiers ont été mis de côté pour cette rentrée scolaire. 

La cause de cette décision revient à plusieurs facteurs. On commencera par rappeler que le mois de février dernier, plusieurs personnes ayant un salaire inférieur à 30.000 Da ont été exonérés de l’impôt sur le revenu global (IRG). Et c’est justement une des raisons qui ont amené les parties concernées à revoir la circulaire ministérielle propre à l’octroi des allocations scolaires.

- Publicité -

Ce n’est pas tout ! Il y a également l’entrée en vigueur d’une certaine décision qu’a pris, récemment, le président Abdelmadjid Tebboune.  C’est la décision relative à relever le salaire national minimum garanti (SNMG) de 18.000 dinars à 20.000 dinars mensuel. Cela, en faveur des personnes à faible revenu. C’est aussi ce dont a fait état le quotidien susmentionné.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -