AccueilÉconomieVotre ArgentAllocation chômage : l’Anem appelle à effectuer cette démarche chez Algérie Poste...

Allocation chômage : l’Anem appelle à effectuer cette démarche chez Algérie Poste le cas échéant

Algérie – Avec l’application de l’allocation chômage en Algérie, l’Anem invite les bénéficiaires de l’aide à se rendre à un des bureaux d’Algérie Poste pour cette raison. On vous en dit plus, ce 23 février 2022.

Dans le communiqué diffusé aujourd’hui par l’Agence nationale pour l’emploi en Algérie (ANEM) sur Facebook, l’allocation chômage est encore une fois mise en relief. Cette fois-ci, l’organisme informe les allocataires sans compte postal d’une démarche à suivre. L’Anem les appelle à se rapprocher de l’un des bureaux d’Algérie Poste pour régulariser leur situation et profiter de l’allocation chômage.

Dans ce sens, ladite agence exhorte tous les demandeurs d’emploi concernés qui devront bénéficier de l’allocation chômage de se présenter aux bureaux de poste. Cela, accompagnés d’un document. On parle ici d’une attestation d’inscription initiale à jour. C’est-à-dire, indiquant que le concerné a procédé à sa demande d’emploi avec son agence locale.

À ce propos, l’Anem ajoute que cela concerne même les personnes inscrites ayant déjà reçu un SMS. En d’autres termes, il est indispensable de se rendre à l’une des agences d’Algérie Poste muni de son numéro d’immatriculation. Ce dernier qui est inclus dans le message reçu indiquera le numéro de l’annexe locale de l’emploi. Ainsi, il permet au candidat d’ouvrir un compte courant postal.

algérie allocation chômage anem

Algérie : on retirera l’allocation chômage dans ces trois (3) cas 

Au titre de l’aide gouvernementale fournie par l’État qui s’inscrit dans la nouvelle Loi de finances, le ministre du Travail a expliqué ses cas de retrait. Dans ce sillage, le responsable a mis en avant trois cas où le bénéficiaire de l’allocation chômage ne recevra plus d’argent sur son compte mensuellement.

Donc, en premier lieu, le jeune chômeur ne percevra plus ladite allocation s’il refuse deux offres d’emploi. À savoir, ceux proposées par l’Anem. Deuxièmement, le locuteur a souligné le refus ou le retrait du bénéficiaire de la formation proposée. C’est-à-dire, le moyen qui lui permettra de trouver un nouveau travail. Finalement, le troisième cas concerne ceux qui deviennent salariés en continuant de toucher l’allocation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes