Allocation chômage en Algérie : Tebboune fixe 4 conditions

Algérie – Le Président Abdelmadjid Tebboune a donné de nouvelles instructions relatives à l’allocation chômage à l’intention des jeunes. Découvrez plus de détails à cette toute récente information dans notre numéro du 13 septembre 2021. 

La réunion du Conseil des ministres, qu’a présidée le chef de l’État, a été organisée comme un suivi ainsi qu’une activité pilote suite aux récentes discussions sur la diversité et l’embellie d’un marché du travail et de l’emploi, actuellement en proie à des difficultés immenses. Pour accompagner les citoyens en Algérie victimes de ce dysfonctionnement, Abdelmadjid Tebboune entend leur offrir un système d’allocation chômage sans faille. 

C’est en effet ce qu’indique un communiqué repris par l’agence APS. Le Président de la République a ainsi élaboré une nouvelle feuille de route. Elle est donc relative au dispositif réglementaire et pratique de l’entrée en vigueur de la revalorisation des aides. Celles que le gouvernement dédie aux sans-emplois.

Il a, de ce fait, ordonné la mise en place d’un système efficace de contrôle du fichier national de l’ensemble des concernés. Un premier procédé qui tend à établir une distribution transparente et correcte de l’allocation chômage. Et cela en tenant dûment compte des opportunités de travail disponibles dans différentes régions du pays.

Abdelmadjid Tebboune a également instruit le MTESS à l’effet de définir tous les mécanismes juridiques de prise des sanctions. Jusques et y compris la poursuite pénale, souligne le document en question. Cette mesure vise à lutter activement contre toute éventuelle prestation indue et frauduleuse.

Majoration des allocations chômage : l’essentiel à savoir sur les dernières consignes du président 

Le chef de l’État a adressé deux exhortations supplémentaires à l’attention d’Abderrahmane Lahfaya, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Il l’a exhorté à procéder à la distinction entre la subvention destinée aux chômeurs et les autres bénéfices et allocations offertes aux jeunes. Pour une distribution optimale, Abdelmadjid Tebboune a recommandé de déterminer l’âge maximal pour les primo-demandeurs d’emploi.

Ceux éligibles à l’allocation chômage. La fixation de la limite d’âge doit se faire selon des critères équilibrés et objectifs étant donné la lenteur des investissements générateurs d’emploi. En plus de la récession économique due à l’actuelle crise sanitaire. Il s’agit là en outre de ce qu’a souligné le Président de la République au cours de la réunion périodique du Conseil des ministres. Celle-ci, faut-il le rappeler, s’est tenue ce dimanche.  

Il semble intéressant de noter que l’allocation chômage touchera environ 950.000 sans-emploi ayant des profils différents. Tous devront percevoir 10.000 dinars algériens à défaut de 3.000 DA. C’est du moins ce que rapporte le média en ligne francophone La Patrie News. L’information est parue dans son édition d’hier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes