AccueilÉconomieVotre ArgentL'allocation chômage en Algérie sera revue à la hausse dès janvier 2023...

L’allocation chômage en Algérie sera revue à la hausse dès janvier 2023 : ce qu’il faut savoir

Algérie – En vue de « lever l’injustice sociale », le président de la République a annoncé la révision de l’allocation chômage à partir du mois de janvier 2023. Dzair Daily vous apporte plus de détails, ci-après.

Concrétiser réellement en Algérie depuis le début de l’année en cours, le projet de l’allocation chômage va connaître quelques changements à partir de l’année prochaine, 2023. En effet, le président de la République s’est engagé à hausser le montant de cette subvention. Et ce, dans le cadre de la réalisation de la justice sociale. 

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 19 octobre 2022. Comme mentionné plus haut, les autorités responsables vont apporter plusieurs changements quant aux conditions du bénéfice de cette pension. De ce fait, pour pouvoir percevoir l’allocation chômage, toute personne ne possédant pas de diplôme sera obligée de suivre une formation. 

Pour rappel, le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnel a dénombré près de 1.3 million bénéficiaires sans formation. Ces derniers seront, en effet, concernés par une formation de courte durée. Celle-ci qui leur permettra d’acquérir des compétences dans le domaine de leur choix. 

L’augmentation de l’allocation chômage se fera sur la base des compétences du bénéficiaire

Selon ce que rapporte le média Monde emergent, seulement les chômeurs remplissant toutes les conditions peuvent encore percevoir l’allocation chômage. Cela en excluant notamment ceux qui possèdent un registre de commerce. À eux, s’ajoutent les étudiants qui poursuivent leurs études tout en bénéficiant de cette subvention. On précisera que les autorités responsables peuvent soumettre ces personnes à une interrogation judiciaire. 

Par ailleurs, la même source a indiqué que l’augmentation du montant de cette aide gouvernementale se fera en fonction de certains critères. Notamment en fonction des compétences et des qualifications du principal concerné. À titre d’exemple, les pré-demandeurs d’emploi diplômés d’un master auront une somme plus élevée que ceux qui détiennent une licence.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes