AccueilÉconomieVotre ArgentAllocation chômage en Algérie : montant, condition, quand ? ce qu’il faut...

Allocation chômage en Algérie : montant, condition, quand ? ce qu’il faut savoir

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé ce dimanche une revalorisation des montants des allocations chômage à l’intention des jeunes. Découvrez plus de détails sur l’augmentation dans cette édition du lundi 09 août 2021. 

La crise sanitaire a fortement affecté le marché du travail. Au cours des deux dernières années, le taux d’inemploi a nettement haussé. Ils s’est établi à un niveau au-dessus de celui d’avant-crise et dont les conséquences sont néfastes sur le plan économique. Clairvoyant de ce phénomène qui heurte sa population, le chef de l’État a procédé à une importante réforme. Elle vise à majorer l’allocation chômage en Algérie. 

« Nous avons décidé d’augmenter l’allocation de chômage, la décision devant être annoncée lors du prochain Conseil des ministres ». C’est ce qu’a déclaré le président de la République. Il s’est exprimé sur le sujet dans une entrevue qu’il a accordée aux représentants de médias nationaux.

Il a, en priorité, appelé à protéger la dignité de la jeunesse algérienne, en même temps, à s’appuyer sur elle dans la lutte contre la dépression économique. Abdelmadjid Tebboune a dit vouloir prioriser une approche cohérente. Elle s’articule autour de politiques de soutien en faveur du jeune algérien.

« Ils savent que nous sommes mobilisés dans leur intérêt ». Il s’agit là de ce qu’a soutenu le chef de l’État. Il a tout de même recommandé à l’ensemble de la jeunesse de faire preuve de vigilance. « Ne surtout pas se laisser distraire par des parties qui tenteraient de les enrôler », a-t-il encore prévenu. 

L’essentiel à savoir sur l’allocation chômage

Le sénateur du Front de libération nationale (FLN) a tenu à apporter plus de précisions quant à l’augmentation des montants des allocations chômage. Selon Abdelouahab Benzaïm, il s’agit plus précisément des octrois du Fonds de solidarité. « C’est ce que l’on entend par revalorisation. Car il faut savoir qu’il n’existe pas de caisse de chômage en Algérie ». C’est en effet ce qu’a fait savoir le parlementaire.

Il s’est manifesté auprès du quotidien arabophone, Al Djazair News. Le même locuteur a souligné que cette majoration touchera environ 950.000 sans-emploi. Tous, a-t-il enchaîné, percevront dorénavant 10.000 dinars à défaut de 3.000 DA. Plus précis, l’élu du FLN a énuméré les principales catégories concernées par l’assurance chômage. Il a cité, en premier lieu, les citoyens sans revenus et âgés de plus de 60 ans.

Qu’ils soient chefs de famille ou célibataires. Le gouvernement assurera, de surcroît, les ressources aux personnes souffrant d’un handicap reconnu et qui sont aptes à travailler. L’allocation chômage en Algérie est destinée à cinq autres catégories. À savoir, les femmes au foyer, quel que soit leur âge, les individus malvoyants touchant une rémunération égale ou inférieure au Smic. En plus des soixantenaires parrainés par des familles. 

Celles dont les salaires sont situés sous divers seuils de faibles revenus. Sont également concernés, les citoyens majeurs atteints de maladies incurables et n’ayant aucune ressource financière. Sans oublier l’ensemble des familles modestes qui prennent en charge une ou plusieurs personnes mineures en situation de handicap. « Ces dernières doivent impérativement être titulaires d’une carte d’invalidité civile », a conclu Benzaïm. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes